Afrobasket féminin : À la découverte du premier adversaire des Lionnes

0 50

La Guinée sera aux prises avec le Sénégal. Un premier match qui s’annonce très difficile. Les Guinéennes refusent de faire de la figuration..

Dernière équipe à avoir rejoint le tableau de la phase finale du tournoi féminin majeur africain, la Guinée devra se présenter sous son meilleur visage, si elle entend avancer dans la compétition. Les Guinéennes ont reçu une invitation pour venir à Yaoundé, après avoir perdu contre le Cap-Vert (score cumulé : 124-132) dans la série éliminatoire entre les deux nations qui a eu lieu en juin, à Conakry. Faire partie des 12 meilleures équipes du continent est un premier pas. Le prochain serait d’exister sur le terrain et de réussir à s’y illustrer.

Pour la petite histoire, cette équipe est ancienne médaillée d’argent du FIBA Women’s AfroBasket. La Guinée a beaucoup reculé au classement depuis. En effet, après 1966, lorsque le tournoi n’avait réuni que quatre équipes, elle a pris la 5e place en 1970, puis des 7e, 8e et 10e places. En 2017, date de sa dernière apparition au FIBA Women’s  AfroBasket, elle a terminé 10e, ne remportant qu’un seul match, contre la Tunisie. La Guinée aura, cette année, à cœur de montrer qu’elle mérite sa place au sein de l’élite africaine.

Du côté des joueuses, Fanta Bérété sera l’une des Guinéennes à suivre de près au Cameroun, tout comme Batouly Camara, ancienne joueuse de la University of Connecticut. Récemment désignée MVP du championnat national, Bérété (1.80m) a mûri depuis 2017, lorsqu’elle n’avait marqué qu’une moyenne de 2.5 points par match. Arrivera-t-elle à porter tous les espoirs d’une nation à Yaoundé ? Ousmane Camara qui a réalisé plusieurs passages à la tête de la Guinée au cours de ces dernières années, a coaché l’équipe masculine dans le cadre des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2019. Qu’attendre de lui ? Peut-être qu’il arrive à redresser l’équipe et l’aider à retrouver le chemin du succès. Il sera très difficile pour la Guinée de se sortir de la phase de groupes. À Yaoundé, elle partage le Groupe C avec le Sénégal et l’Égypte. Bérété et ses coéquipières devront être prêtes dans tous les secteurs du jeu, si elles veulent accéder au second tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.