Affaissement du Quai 910 du Mole 9 : Le Port de Dakar prend les devants

0 55

Après l’affaissement du Quai 910 du Mole 9 du Port Autonome de Dakar, le Port de Dakar a immédiatement mis en place un comité pluridisciplinaire de gestion de cet incident.

Le Quai 910 du Mole 9 du Port de Dakar, grand bâtiment qui servait d’entrepôt à plusieurs entreprises s’était effondré dans la nuit de samedi 4 à dimanche 5 septembre 2021.

Le bâtiment menaçait ruine depuis plusieurs mois voire années. Les autorités, au courant de cette grosse menace qui pesait sur la vie des milliers d’agents, n’ont rien fait de concret pour réfectionner les lieux où tout simplement entreprendre des travaux de reconstruction. 

Pour parer à toute éventualité, l’autorité portuaire a immédiatement mis en place un comité pluridisciplinaire de gestion de cet incident. Cette équipe de choc, instruite par le Directeur Général et composée d’ingénieurs, de techniciens et des plongeurs de la Direction des services techniques et de l’aménagement, du Haut Commandant du Port se sont immédiatement mis à pieds d’œuvre, compte tenu du caractère névralgique et stratégique de la zone impactée par cet incident (zone des hydrocarbures).

Ainsi, l’équipe a analysé les causes de l’incident et proposé des solutions de traitement dans l’immédiat de cet incident.

Au total, des mesures conservatoires hardies sont prises, notamment en termes d’isolement du bâtiment attenant à la partie du quai affaissé, de vider une cuve de son contenu et de sécuriser les pipes.

 Par ailleurs, le Directeur Général, en compagnie de son équipe et de l’ensemble des parties prenantes, dont Oryx, s’est rendu sur le terrain le lundi 6 Septembre 2021, pour constater de visu le déploiement de l’équipe de gestion de l’incident et de l’application effective des mesures conservatoires.

Mieux, une réunion d’évaluation fut organisée, dans la foulée, par le Directeur Général, dans l’après-midi du lundi 6 Septembre, avec l’ensemble des acteurs concernés. A cette occasion, des éléments d’analyse ont permis de cerner l’incident et de mettre un dispositif d’alerte et prévention à cet effet.

En définitive, la Direction Générale rassure l’opinion, les populations et les acteurs portuaires que la situation est sous contrôle et qu’aucun mètre cube (m3) d’hydrocarbures n’a été perdu. La Direction Générale reste vigilante et attentive à la sécurité et sûreté des installations de l’outil portuaire et à la préservation du rôle fondamental du port consistant à ravitailler le pays et la sous-région notamment le Mali en marchandises de tous genres y compris en produits pétroliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.