Accès à l’électricité : 330 milliards de FCFA pour renforcer le secteur

0 84

Les Usa comptent appuyer notre pays dans le cadre de l’accès à l’électricité dans les zones les plus reculées. Il est prévu un investissement de près de 330 milliards de Fcfa pour renforcer le secteur.

Senegal Power Compact du Millennium Challenge Corporation est le nouveau programme entièrement dédié au secteur de l’électricité.  Il vise à réduire la pauvreté au Sénégal, à travers le renforcement du secteur de l’électricité, l’amélioration de la fiabilité, l’élargissement de l’accès à l’électricité, notamment en zones rurales et péri urbaines et la mise en place d’un cadre réglementaire propice au développement, à l’amélioration des performances et à la viabilité financière du secteur de l’électricité au Sénégal. Aïssatou Sophie Gladima, ministre du Pétrole et des énergies : « Le Gouvernement du Sénégal est heureux de lancer ce second Compact, fruit de la coopération avec les Etats-Unis d’Amérique. Le secteur de l’énergie constitue un des piliers du Plan Sénégal Emergent (PSE) qui traduit la vision du Président Macky Sall, articulé autour des trois axes que sont la transformation structurelle des bases de l’économie, la promotion du capital humain ainsi que la bonne gouvernance et l’état de droit ». L’entrée en vigueur du Compact Energie est l’aboutissement d’une forte collaboration entre les Services du Gouvernement du Sénégal, la MCC et le MCA-Sénégal II. “En tant qu’entité de mise en œuvre du Compact, le MCA-Sénégal II déploiera toutes les compétences et les moyens nécessaires à la réussite du Programme », a déclaré M. Oumar DIOP, Directeur Général de MCA-Sénégal II. Ce programme est doté d’une enveloppe de 600 millions de dollars US, soit 330 milliards de FCFA, comprenant un don de 550 millions de dollars US de la part du Gouvernement des États-Unis d’Amérique et une contribution supplémentaire de 50 millions de dollars US du Gouvernement du Sénégal.

Le premier Compact du MCC, entre les deux gouvernements, clôturé en septembre 2015, était doté d’une enveloppe de 300 milliards de FCFA. Il a stimulé la croissance économique à travers la libération du potentiel de la productivité agricole du pays et l’élargissement de l’accès aux marchés et aux services.

Les projets du Compact I portaient sur des investissements stratégiques dans les réseaux routiers et les systèmes d’irrigation dans la vallée du fleuve Sénégal au Nord et en Casamance au Sud. L’ambassadeur des États-Unis au Sénégal, Tulinabo S. Mushingi, a confirmé le soutien du gouvernement américain au Sénégal, en déclarant qu’au cours des 60 dernières années, “le gouvernement américain a été un partenaire fier de soutenir la croissance économique du Sénégal. Ces nouveaux investissements dans le secteur de l’électricité sont un autre pas en avant pour garantir que tous les Sénégalais aient accès à une électricité fiable. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.