Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation annonce la création d’une plateforme de génétique moléculaire

0 126

La Journée de la Renaissance Scientifique de l’Afrique (JRSA) édition 2021 aura vécu. Ainsi, l’Académie Nationale des Sciences et Techniques du Sénégal(ANSTS), en célébrant cette journée ce mercredi a voulu inviter au dialogue sur le thème de cette année « Edition génomique : enjeux et perspectives » entre scientifiques, régulateurs, décideurs, medias et le grand public pour un partage des informations et une interaction avec la communauté des acteurs.

Il était question à travers ce dialogue d’identifier les enjeux, opportunités, contraintes et limites de ces nouvelles technologies du gène au Sénégal en vue d’éclairer par une vision à la fois critique et responsable sur les questions soulevées quant à la pertinence de l’utilisation de l’édition génomique en termes de réponses appropriées aux questions de santé humaine et animale, d’agriculture et d’environnement au Sénégal.

En effet, dira le Président de l’ANSTS, Pr Doudou BA « l’objectif est de renforcer l’animation sur la nécessité de donner à la science la place qui est la leur sachant que plusieurs thèmes ont déjà été abordés, et cette année la communauté scientifique et toutes les parties prenantes ont convenu du thème l’édition génomique, un outil extrêmement puissant utilisé dans le contrôle de plusieurs alternatives et vaccins dont le Covid19 ». Pour le Président de la Société des amis de l’ANSTS, Dr Alioune Ndiaye, l’utilisation de ces résultats pourrait booster l’économie du Sénégal et que « le thème de la rencontre est d’une importance toute particulière car des débats contradictoires fusent de partout et que les avancées extraordinaires de ces temps ci n’épargnent personne ».

Présidant la Rencontre, au nom du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Directeur General de la Recherche et de l’Innovation aura saisi l’occasion pour appeler à « communiquer car c’est un facteur qui nous manque », poursuivant le Pr Gallo Diop d’insister sur « mieux communiquer avec les populations, les éduquer, les sensibiliser et même les attirer, il faudrait que les acteurs aillent vers les enfants, nous devons servir la communauté, c’est quelque soient les centres d’intérêt nous ne pouvons pas en tant que chercheurs fermer les yeux » ; avant d’appeler les chercheurs à prendre les devant pour ce qui est de la question du financement, le Pr Gallo Diop ira plus loin disant « il faudrait que les chercheurs prennent des initiatives et nous pouvons créer des partenariats afin de créer ensemble et travailler ensemble surtout avec le privé pour conquérir le monde qui est à la recherche d’alimentation » ; non sans aborder la question de la formation avant d’annoncer que le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a décidé de la création d’une plateforme de génétique moléculaire à Diamniadio. L’on retiendra que l’Edition Génomique(EG) offre de nouvelles opportunités de thérapie contre les leucémies, le VIH ainsi que les maladies transmises par les insectes, telles que le paludisme, la fièvre jaune et la dengue, domaines où il est noté d’importantes percées technologiques grâce à l’EG.

Jacob BAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.