Euro : L’Angleterre sort l’Allemagne et file en quarts

0 92

EURO 2020 – L’Angleterre rugit ! Les Three Lions ont remporté le choc des huitièmes de finale (2-0), mardi, face à l’Allemagne, dans un stade Wembley en feu. Les hommes de Gareth Southgate ont fait la différence dans le dernier quart d’heure avec des buts de Raheem Sterling puis d’Harry Kane. Les Anglais affronteront la Suède ou l’Ukraine en quarts. Pour l’Allemagne, c’est la fin de l’ère Löw.

Libérée ! L’Angleterre, au terme d’un match longtemps fermé, a remporté le premier match à élimination directe au terme du temps réglementaire de son histoire à l’Euro, en dominant les triples champions d’Europe allemands, encore trop maladroits offensivement, devant un public en extase à Wembley (2-0). Comme d’habitude, c’est Raheem Sterling qui a ouvert le score, avant que Harry Kane n’inscrive un but tant attendu, celui de la délivrance pour lui et sa nation. L’Angleterre affrontera la Suède ou l’Ukraine en quart de finale.

Le film du match

Une action limpide et Sterling fait exploser Wembley : l’ouverture du score de l’AngleterreUne action limpide et Sterling fait exploser Wembley : l’ouverture du score de l’Angleterre

La fin d’une ère pour les uns, et peut-être le début d’une très grande épopée pour les autres. Quinze ans après ses débuts, Joachim Löw a vécu ce mardi la fin de son aventure de sélectionneur de l’Allemagne, confirmant le déclin de la Nationalmannschaft, qui ne verra pas, pour la première fois depuis 2004, le dernier carré d’un Euro. C’est l’Angleterre qui a joué le rôle du bourreau, cinq ans après le drame islandais, faisant chavirer le peuple anglais dans l’allégresse, la quête d’un premier titre depuis 55 ans en ligne de mire.

MÜLLER, UN RATÉ QUI COÛTE CHER

Pourtant, le début de match a laissé paraître une équipe un peu tétanisée, bousculée par une Allemagne toujours en maîtrise tactiquement et collectivement. Mais peu à peu, les Three Lions ont repris le contrôle du match, et dans une rencontre pauvre en occasions franches, c’est Sterling qui a allumé la première mèche, d’une frappe lointaine bien repoussée par Neuer (16e). Les compatriotes du portier du Bayern auraient pu ouvrir le score, sur un bon ballon à destination de Werner dans la surface, mais celui-ci a buté sur Pickford (32e).

L’Ukraine sort la Suède

Le dernier 1/8e de finale a livré son verdict, avec la qualification surprise de l’Ukraine pour les quarts de finale. Alors que la formation de Shevechnko avait eu toutes les peines du monde à passer les poules, les coéquipiers de Zinchenko ont haussé leur niveau. Sur un superbe service au second poteau, c’est d’ailleurs le joueur de Manchester City qui marquait de volée (1-0, 27e) avant qu’un Forsberg déchaîné n’égalise (1-1, 43e). Le meneur de Leipzig touchait deux fois les montants, Sydorchuk également, pour un match qui s’enflammait. Tout basculait en prolongation avec le rouge pour Danielson après une grosse faute (98e). Résultat, l’Ukraine dominait jusqu’à logiquement marquer d’une tête de Dovbyk (2-1, 120e). Le billet était en poche, et ce sera face à l’Angleterre à Rome.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.