Macky Sall : « Faire des réalisations est mon devoir en tant que président »

0 126

Le président Macky Sall a bouclé, hier, trois jours de tournée économique dans la région de Saint-Louis. Dans le département de Podor, il a procédé à une série d’inauguration. Vantant ses réalisations, il a soutenu que c’est devoir de répondre aux besoins des populations.

L’inauguration de la route Pété-Gadiobé-Boké Dialoubé a été, hier, un moment fort de la tournée économique du président de la République dans le département de Podor. Auparavant, il a remis 15 ambulances du Puma aux localités bénéficiaires avant de réceptionner plusieurs infrastructures routières et lancer de nouvelles. Le chef de  l’Etat a également remis des financements aux femmes. Parlant de ses réalisations, Macky Sall a promis qu’il ne parlera plus d’infrastructures dans le département de Podor. Parce que selon lui, faire des réalisations est son ’’devoir’’ en tant que président de la République et ’’serviteur du peuple’’. Pour avoir fait le tour du Sénégal à plusieurs reprises, le président de la République s’adressant aux populations de Podor a déclaré:  » je connaissais les difficultés des populations. Je sais les efforts consentis (…) il faut en faire encore plus et davantage’’. Toutefois, il a rassuré les populations en affirmant que leurs préoccupations seront prises en charge dans son programme. Il a cité l’accès universel à l’eau, à l’électricité, le bitumage d’autres routes, la construction de magasins pour stocker les récoltes, etc

Macky annonce des centres de formation professionnelle de référence

Le chef de l’Etat a annoncé aussi le lancement, à partir du mois d’octobre, des centres de formation professionnelle de référence dans les chefs-lieux de département. ‘‘ (…) j’ai décidé de lancer des centres de formation professionnelle de référence dans les chefs-lieux de département. Il y a déjà trois centres. Nous aurons des centres plus modernes qui vont démarrer sur l’ensemble des départements du Sénégal dès le mois d’octobre’’, a soutenu Macky Sall. Prenant la parole lors de la cérémonie d’inauguration du Centre de formation technique et professionnelle d’Aéré Lao, il a ajouté que : ’’nous avons compris que la jeunesse doit être formée. Il faut décentraliser les outils de la formation professionnelle ». Avant de réitérer la volonté du gouvernement d’orienter 30% des effectifs issus du cycle primaire vers une formation professionnelle valorisée, qualifiante qui ’’permettra de nourrir son homme’’. Macky Sall a expliqué que c’est la raison pour laquelle il a choisi les localités d’Aéré Lao et Mboumba pour abriter des centres de formation de proximité. D’un coût de plus de 120 millions de Francs CFA, le Centre d’Aéré Lao a une capacité de 200 apprenants. Il va dispenser des enseignements en coupe/couture, agri-élevage, agri-horticulture et transformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.