L’exception sénégalaise

0 216

La belle face de l’histoire sociopolitique faite de cohésion, de stabilité et de paix que notre pays a toujours su montrer lui a valu beaucoup de considération sur la scène continentale et internationale.

Cette posture, pour le moins, enviable, a, d’ailleurs, fait naître dans les esprits des observateurs les plus lucides du monde entier le concept d’exception sénégalaise.

Il est vrai qu’hier, érigé d’une riche synthèse doctrinale, traditionnelle et moderne, notre peuple donnait l’image d’une société où venait se mirer beaucoup de Nations africaines qui puisaient de leçons.

N’avions-nous pas dans le temps aidé certains Etats à se faire ? N’ayant ni de compte à rendre ni de leçon à recevoir de personne, nous donnions alors l’impression avec un sens aigu de l’honneur d’être le dernier des Mohicans.

Aujourd’hui, ce paradis terrestre qu’on nous envie et où venaient en pèlerinage beaucoup d’africains, donne l’image d’une quincaillerie sociale qui fait beaucoup de bruit pour peur.

Ces recettes n’attirant plus les clients. Ne croyant plus à la vertu des contradictions, beaucoup de compatriotes optent pour le cynisme comme moral, le franc comme fin au moment où les chefs de famille deviennent des angoisses ambulantes ; et l’université qui devait servir de lieu de convergence et d’excellence est transformée en garderie d’adultes. La conscience d’être un même peuple et de relever ensemble les défis du développement s’est diluée par suite d’intrigues politiciennes dans une course effrénée aux mondanités au moment où la cabale et l’intolérance gagnent du terrain.

Aujourd’hui, nous avons rejoint les rangs et nous sommes comme tout le monde. Nous pouvons rependre notre juste place en Afrique et dans le monde en nous ouvrant et en ouvrant nos cœurs, en dialoguant avec notre héritage culturel, non pour nous y complaire mais pour nous  y puiser de leçons ou nous en départir en connaissance de cause, dans un monde qui, de proche en proche, s’animalise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.