Baye Dieng : «Le choix de vivre seul s’explique par le vécu…»

0 166

Le psychosociologue, Baye Dieng explique le choix de vivre seul par le vécu de la personne. Il indique que cette situation peut être liée par la peur de revivre les mêmes situations du passé.

 Qu’est-ce qui explique que certaines femmes choisissent de vivre seules?

Le divorce est un évènement très stressant car après la mort d’un conjoint, le divorce et la séparation conjugale viennent en deuxième position. Ce qui montre que le divorce peut perturber la vie d’un individu et l’atteindre sur le plan psychologique. Mais comme toute situation de perte aussi, cela demande un temps de travail de deuil, donc pour la  vivre la situation. Il faut accepter la situation et aller de l’avant. Et cela dépend des individus et des personnalités. Il y’a des gens qui après un divorce par exemple, vont faire maximum 3 à 6 mois pour aller de l’avant. Par contre,  d’autres peuvent rester 1 à 2 ans sans pour autant intégrer la situation de séparation et de l’accepter totalement. A partir de ce moment, cela continu de faire des dégâts. Il y’a des femmes après leur divorce font leur choix de ne plus s’engager dans une relation intime ou conjugale. Les psychologues appellent cela  un comportement d’évitement. On parle d’évitement lorsque la personne fait tout pour éviter des pensées qui vont lui rappeler des situations qu’elle a vécu dans le passé, c’est valable du coté des hommes et des femmes, ils vont tout faire pour éviter des discussions qui vont aller dans le sens du mariage etc… qui sont affectés et qui ont besoin d’un accompagnement psychosocial pour aller de l’avant et de se reconstruire.

Et pour les femmes qui ne sont jamais mariées jusqu’à  un certain âge  et qui ne le veulent pas?

Les femmes qui ne se sont jamais mariées, c’est aussi des femmes qui ont été jeunes filles et  qui ont eu des expériences amoureuses dans le passé. Cela peut être un facteur explicatif. Cette décision est toujours fondée sur quelque chose. On peut l’oublier mais cela peut prendre du temps et peut remonter jusqu’à l’enfance à savoir  quelle relation avait cette personne avec ses parents, dans quel environnement, elle  a vécu, comment cette personne interprète à la relation de couple de sa mère ou bien de son père. Tout cela  peut influer sur l’attitude d’une personne par rapport au mariage. Si vous voyez par exemple des hommes et des femmes qui jusqu’en certain âge n’arrivent pas à s’engager pour le mariage, ça peut être expliqué par la peur de vivre une situation que vous avez déjà vécu dans le passé ou bien une situation que vous avez vécu indirectement c’est-à-dire par le billet de vos parents. L’autre aspect explicatif est que vivre en couple  demande des moyens, il y’a l’aspect économique qu’il ne faut pas perdre de vue. Aujourd’hui,  nous avons constaté de plus en plus que le fait de trouver un travail est extrêmement difficile pour les hommes et aussi chez les femmes. C’est un  impact qui se reflète sur le mariage. Si les deux cotés n’arrivent pas à trouver du boulot, ou stable sur le plan économique, ce sera difficile de s’engager dans une relation conjugale. Il y’a d’autres structures ou le mariage était analysé en fonction de votre âge, si vous avez dépassé l’adolescence c’est-à-dire à l’âge de 15 ans,  on dit que vous devriez vous marier par obligation. Aujourd’hui, nous sommes  dans une logique où c’est la liberté de choix qui prend le dessus. Les gens ne sont plus obligés de se marier du fait tout simplement qu’ils ont atteint un certain âge, ils vont se marier par ce qu’il y’a certains nombres de conditions qu’ils veulent réunir avant de s’engager. Cela peut expliquer le fait que certaines femmes choisissent par exemple de ne pas s’engager dans le mariage. Les motivations varient en fonction des individus, on ne peut pas dire que ce sont  les mêmes raisons qui sont valables pour toutes les femmes. Par contre ce que je peux dire est que le besoin de partager son intimité avec une autre personne est un besoin naturel. Une personne normale à un certain âge doit avoir le besoin d’être avec quelqu’un avec qui, il doit partager sa vie.

Pourquoi certaines femmes pensent que si on se marie, on perd sa liberté?

Ce sont des idées que les gens se font. Ce n’est pas par ce qu’on est dans une relation conjugale, de mariage qu’on perd totalement sa liberté. Au contraire, quelque fois, le mariage peut vous garantir plus de liberté. Car, quand vous êtes mariés, vous avez un partenaire à coté, c’est quelqu’un qui doit vous appuyer sur des choses comme les difficultés que vous rencontrez quotidiennement. La notion de liberté quelque fois aussi se trouve dans la relation conjugale. Il  y’a beaucoup de femmes qui disent être  beaucoup plus libres en étant mariée qu’au moment où elles vivaient sans conjoint. Ce sont des choses à  relativiser. Maintenant, on peut se poser la question à savoir  est qu’aujourd’hui,  le fait que les femmes travaillent a un impact sur leur choix. En tout cas, ce n’est pas à négliger.  Effectivement,  c’est quelque chose qu’on doit prendre en considération.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.