Gestion Nébuleuse à la Poste : Bibi Baldé réplique

0 99

C’est avec sidération que la Poste a suivi la sortie, par voie de presse, d’un syndicat faisant état de la situation que traverse ladite structure. En marge d’une conférence de presse, hier, la cellule de communication de la structure dirigée par Abdoulaye Bibi Baldé a apporté sa vérité des faits sur la gestion de la Poste.

Le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la poste (SNTP) avait accusait la Poste de détenir « une caisse noire ». Cependant, la cellule de communication de la structure dirigée par Abdoulaye Bibi Baldé n’a pas attendu longtemps pour apporter un démenti. S’exprimant lors d’une conférence de presse, El Hadji Al Marseem Faye a renseigné que le SG du Sntpt « fait preuve d’une méconnaissance avérée du fonctionnement de la Poste. Il a évoqué dans son argumentaire l’existence d’une caisse noire à la Poste, ce qui est archi-faux. Nous les mettons au défi d’en apporter la preuve ». Selon lui, la direction générale a élaboré un plan stratégique de développement d’un commun accord avec le ministre de tutelle et l’Artp. Sur l’existence d’un budget de 600 millions de F CFA alloué à la cellule de Com’, El Hadji Al Mareem Faye a rétorqué : «  Faux ! La poste est une société à vocation commerciale. Sa cellule de Com’ ne bénéficie pas d’un budget indépendant. Pour preuve, dans le budget précédent, la cellule de la communication a fait l’objet d’un retour sur budget à hauteur de plus de 70 millions FCFA permettant ainsi de résorber le gab de certains budgets déficitaires ». El Hadji Al Mareem Faye pointe également certaines incohérences dans les accusations qui sont faites contre la direction générale en rapport avec l’attribution des marchés de travaux et de fourniture. « Il est vil et ignare d’avancer que l’administration interne ne respecte pas les règles de passation de marchés. Car, il existe une cellule de de passation de marchés composée des services habilités de l’État et de la Poste », estime-t-il. Toutefois, les membres de la cellule de Com’ de la Poste ont appelé jeudi à la « retenue » et au « sens de la responsabilité ». Ils saluent ainsi « l’engagement sans faille de la direction générale pour faire de la Poste une référence au niveau continental ». Même si, avouent-ils, la Poste-finance, comme l’avaient annoncé les responsables, a du mal à supporter à elle seule toutes les opérations de compense au niveau de la Bceao.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.