Victoire de Lac 2 sur Eumeu Sène Aux Points: Les Amateurs Déçus

0 122

Un combat tant attendu entre Lac de Guier et Eumeu Sène n’aura accouché que d’une souris.   Des amateurs qui espéraient revivre  des combats de lutte  ont vite déchanté.  Par contre, Diène Kaïré a sublimé de part sa prestance en battant Modou Anta de Thiès.

Décevant !   Tel est l’avis des férues de la lutte qui pensaient  suivre un combat alléchant entre Lac de Guier 2 ou le « Puncher du Walo » et Eumeu Sène de l’écurie « Tay Shigger »  qui se disputaient le drapeau du Chef de l’Etat. Après  25 mn, le verdict e est tombé.  Lac de Guier est déclaré vainqueur aux points  grâce au nombre d’avertissements.  Les amateurs étaient déçus.

D’aucuns ne pensaient pas à un tel sort du combat dont l’enjeu était déterminent.  Lac 2 qui  a enregistré une victoire sur Boy Niang devait ainsi prendre  sa revanche sur Eumeu qui l’avait terrassé. Pour   la tête de file de l’écurie   « Tay shigger »  en l’occurrence Eumeu Sène, il se devait  de relever la tête suite à sa défaite contre Modou  Lo, le « Rock des parcelles. »  Dans la matinée, les deux camps  engageaient la bataille  psychologique. Des supporters mobilisés  à 100% pour espérer rentrer avec  la victoire. Au coup de sifflet de l’arbitre pour le coup d’envoie, des chroniqueurs  avaient déjà prédis une rude bataille entre les deux lutteurs. Des balancements de bras et autres observations pendant quelques minutes, puis l’intervention de l’arbitre pour les ramener au sein de l’arène. Les minutes s’égrènent, les  spectateurs se lassèrent, certains  décidèrent de quitter l’arène. Au finish, les deux lutteurs ont juste servi « une montagne de n’importe quoi. »  Selon des  amateurs, « il faut que  le Cng de lutte  puisse revoir ses textes car il est inadmissible que deux mastodontes  se permettent  cette approche. »  A Guédiawaye, fief de Lac de  Guier, c’est un combat  au gout amer.  Car, au cop de sifflet final, nombreux ont applaudi mais pensent tout de même que « la victoire  est loin d’être belle du faite de la piètre prestation du lutteur. » « C’est une victoire certes mais il pouvait vraiment battre Eumeu Sène qui était déjà chao. Il était loin de montrer qu’il sait faire du « mbapat ». Mais bon, telle est la volonté divine. Nous l’encourageons tout en espérant qu’il aura plus vite un autre combat », pestent des supporters.  Des amateurs qui n’ont pas caché leur amertume chargent les deux lutteurs en particulier Lac 2. « Il ne peut pas lutter c’est un défenseur. Si  c’était avec Balla Gaye, le combat serait très alléchant. Il ne faut plus lui donner de combat »,  arguent-ils. Très en colère, ces amateurs ont tiré sur  Eumeu qui selon eux,  « pouvait vraiment faire plaisir à ses supporters. Il ne lutte pas comme ça. Même s’il avait une défaite, il pouvait lutter tout de même. ».  Même son de cloche pour Diabou et ses amis. Des vendeurs de chaussures qui restent des férues de la lutte et qui n’ont pas caché leur amertume face à ce combat. « C’est vraiment décevant car ce combat me rappelle Moustapha Gaye et Yékini, Moustapha Gueye et Mor Fadam. Il ne faisait que courir vraiment. Lac 2 doit changer  ou bien que les promoteurs arrêtent de lui proposer des combats », disent-ils.  Des inconditionnels de Lac de Guier 2 ont eu une toute autre version. « Ce qui compte c’est la victoire. Nous l’avons obtenu. C’est Eumeu Sène qui n’a pas lutté au contraire Lac Guier 2 s’est bagarré. Sinon comment expliquer le fait qu’il se soit déplacé chez Ardo (Ndlr : le  médecin) ? Nous sommes confiant pour le reste », déclarent des supporters qui continuaient de faire  la fête. Des scooters, quelques véhicules donnaient des coups de klaxons en guise de soutien à Lac.  «  Seule  la victoire est  belle, mais qu’est ce que les gens veulent. A chaque fois Lac est pointé du doigt. C’est son style de lutte donc qu’on le laisse tranquille », se défendent les supporters de Lac 2.

Gaston Mbengue, promoteur : « Ils savent qu’ils ont déçu tout le monde »

Le  promoteur de lutte Gaston Mbengue lui n’a pas sa langue dans  sa poche. Réagissant à travers les ondes de la Rfm, celui déclare : « en tout cas c’est dommage. Personne ne pensait qu’on allait voir des attitudes pareilles de la part des deux lutteurs. Mais ils savent clairement  qu’ils  ont déçu tout le monde. »  Le promoteur du combat   reconnait pourtant « être descendu dans l’arène rien que pour  les encourager. »  « Je  l’ai fait  mais vous avez vu que cela n’a servi rien. C’est plus que décevant », se désole Gaston Mbengue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.