AFFAIRE ADJI SARR : Le conseil de Barth’ à Sonko

0 3

L’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr étant un  « procès politique », Barthélémy Dias conseille au leader de Pastef de gagner, au préalable, la bataille de l’opinion.

Le maire de Mermoz Sacré-Cœur est catégorique. La levée de l’immunité parlementaire d’un député au Sénégal n’est que du cirque. « Et pour le cas Ousmane Sonko, c’est de la « politique politicienne », a martelé Barthélémy Dias. Ayant vécu la même situation que Ousmane Sonko, le maire de Mermoz-Sacré-Cœur conseille à ce dernier de gagner la bataille d’opinion. « Ce que j’avais bien réussi, en 2016, Moi, je savais que j’avais déjà gagné la bataille d’opinion. Comme disait l’ancien président du Sénégal, Me Abdoulaye Wade : ’’on ne gagne pas un procès politique devant des magistrats. On gagne un procès politique devant l’opinion nationale’’. Aujourd’hui, je dois rappeler que toutes les immunités qui ont été levées le sont par rapport à des conflits politiques », a-t-il rappelé. Dans la foulée, Barthélémy Dias note qu’à pareil moment, le député Ousmane Sonko ne peut avoir « qu’un sentiment de lâcheté », parce qu’il se sent trahi par ses collègues. « Il doit être habité par un sentiment de dépit », croit-il  savoir. Avant d’ajouter : »vous observez des gens que vous avez connus, Certains sont venus chez vous, vous êtes allé chez d’autres à différentes occasions et vous les voyez aujourd’hui se comporter comme s’ils ne vous ont jamais connu. C’est comme si on vous jetait dans la bouche du dragon. C’est un sentiment que je ne souhaiterai à personne ». Mais Barthélémy est convaincu qu’aux yeux de l’opinion, Sonko ne peut-être nullement coupable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.