ME ABDOULAYE WADE : « Sonko a manqué de prudence et a été piégé »

0 4

Sa réaction était attendue, elle tombée. Le Pape du Sopi a réagi à l’affaire Ousmane Sonko accusé de viols et de menaces de mort par la masseuse Adji Sarr. A propos de cette affaire, le Président Abdoulaye Wade estime qu’il a le sentiment que Sonko a « manqué de prudence et a été piégé ». « Apparemment, son inexpérience a été exploitée par un adversaire puissant et futé qui connaît ses faiblesses », constate Wade. Qui condamne toutefois cette façon d’éliminer un adversaire politique. Par conséquent, Wade exige que la provocation soit constatée et qu’il soit dit qu’il n y a pas de délit. Aussi le PDS s’oppose-t-il à la levée de l’immunité parlementaire du député Sonko.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.