RENTREE SCOLAIRE 2020-2020 : La Cosydep relève des contraintes et difficultés pour la communauté éducative

0 3

La Coalition des Organisations en Synergie pour la Défense de l’Education Publique (COSYDEP) a tenu un panel de pré-rentrée scolaire sur la  »Stabilité de l’année scolaire: quelles conditions » en présence de secrétaires généraux de syndicats d’enseignants, de représentants du ministère de l’Education et d’associations de parents d’élèves.

Les acteurs alertent sur les contraintes et difficultés auxquelles la communauté éducative sera confrontée. Le Sénégal s’est doté de plusieurs mécanismes de dialogue et de médiation qui visent l’instauration d’un dialogue multi-acteurs permettant de faire la synergie des interventions et d’anticiper les situations conflictuelles de nature à bloquer le déroulement normal des enseignements apprentissages.

Selon le secrétaire exécutif de la Cosydep, Cheikh Mbow, nonobstant ce dispositif, les négociations et les concertations se font rarement à temps opportun et avec toutes les parties prenantes d’où la volonté constante de la coalition d’appeler à des ruptures et à une responsabilisation accrue des acteurs de la société civile suffisamment débattues lors des éditions précédentes de la campagne « Nos vacances pour l’école ». L’édition de cette année s’inscrit dans la dynamique enclenchée depuis 2018 avec la particularité qu’elle intervient dans un contexte tout à fait spécifique, marqué par la grave pandémie de la Covid19 dont les impacts éprouvent durement le système éducatif mais aussi et surtout une courte période de vacances, ce qui ne sera pas sans conséquence sur le choix des thèmes et le nombre de rencontres », dit-il. Et de poursuivre: en vérité de nouveaux défis sont venus s’ajouter aux problèmes classiques.

Parmi lesquels la fermeture des écoles pendant plusieurs mois pour les 551000 candidats aux examens et la mise en vacances prématurées d’environ 3 millions d’élèves fréquentant les classes intermédiaires ». Cheikh Mbow indique qu’il n’y a point de doute sur les nombreuses contraintes et difficultés auxquelles la communauté éducative sera confrontée à la prochaine rentrée.  En effet, l’année scolaire 2020-2021 doit être particulièrement stable du fait du pédagogique enregistré et du quantum horaire réduit en 2019-2020 mais aussi du démarrage tardif de la nouvelle rentrée correcte et une année scolaire stable. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.