CEREMONIE OFFICIELLE MAGAL DE TOUBA : Les promesses et engagements de l’Etat




Les rideaux de la 126e  édition du Magal de Touba sont tombés ce mercredi 7 octobre 2020. Cette année, elle s’est tenue dans une grande sobriété à cause de la maladie du coronavirus.

Prévue à 13 heures, finalement la cérémonie officielle a démarré vers 14 heures.  Pour cette présente édition la délégation gouvernementale a été considérablement réduite. Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye était accompagné du Gouverneur de Diourbel, du préfet du département de Mbacké et du sous-préfet de Ndamatou.

Le ministre de l’Intérieur a rappelé les réalisations de l’Etat dans la cité religieuse. A l’en croire, le président de la République avait donné des instructions à ses ministres pour que les travaux d’assainissement de la ville, son électrification et la construction des routes, soient réalisés. Ces travaux, rassure le ministre, ont été exécutés. Etayant ses propos, il évoque la construction de trois forages et celle deux châteaux pour éviter les pénuries d’eau dans la ville religieuse.

D’après lui, 2,5 milliards de francs CFA ont été injectés pour la réalisation de ces travaux qui entrent dans le programme d’urgence de Touba. Selon le ministre, les manquements d’eau qui ont été constatés dans certains quartiers de Touba sont du fait de quelques travaux qui n’ont pas fini à temps. De même, Aly Ngouille Ndiaye révèle que l’Etat a déjà choisi le bureau d’études devant travailler sur les problèmes d’eau constatés à Touba. Il ne reste qu’à faire l’évaluation qui sera soumis au Khalife pour validation. Concluant ses propos le ministre a sollicité des prières en faveur du président de la République, Macky Sall afin qu’il puisse terminer avec succès la mission qui lui a été confiée.

Quant au porte-parole du Khalife général des mourides, le marabout Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké a remercié tous les guides religieux du pays et les délégations des pays étrangers qui sont venus assister à la sobre cérémonie  malgré la situation.

Selon lui le Magal de Touba ne pouvait  pas manquer car l’évènement indique le départ de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké pour aller travailler pour le Bon Dieu Allah et son Prophète Mouhamed Paix et Salut  sur Lui.

Dans son discours Serigne Bass Abdou Khadre a rappelé les disciples de Bamba l’université de Khadimoul Rassoul afin que ces derniers y apportent leur soutien  pour la mise sur pied de cet institut islamique que tout un talibé mouride rêve de voir un jour.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*