MACKY SALL «L’agriculture constitue l’épine dorsale de l’économie »




Le Président de la République Macky Sall a entamé,  ce weekend, une tournée économique agricole de trois jours dans les régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack. Le chef de l’Etat est revenu sur la modernisation de l’Agriculture et le renforcement des équipements dans le monde rural. Il a demandé au  secteur privé à investir dans les fermes laitières

Le chef de l’Etat s’est rendu dans les régions de Fatick, Kaolack et Kaffrine, du samedi 19 au lundi 21 septembre 2020 pour sa première tournée économique après l’apparition de la Covid 19, avec son lot de conséquences économiques. Le Président Macky Sall a décidé d’aller à la rencontre des acteurs agricoles, maillons incontournables du Programme de Relance de l’économie nationale dont l’agriculture est l’un des leviers essentiels. D’ailleurs, pour la présente campagne agricole, le Chef de l’Etat a décidé d’octroyer des ressources budgétaires exceptionnelles de l’ordre de 60 milliards de FCFA, contre 40 milliards pour la précédente. D’ailleurs, pour la présente campagne agricole, « Je veux saluer l’engagement de tous nos braves agriculteurs pour le travail inlassable afin d’assurer la sécurité alimentaire du pays parce que l’agriculture constitue l’épine dorsale de l’économie Je les assure de tout mon soutien», a déclaré le chef  de l’Etat Macky Sall lors de sa tournée économique dans les régions centre du pays. À Niakhar  dans la Région de Fatick,  il a émis le souhait de renforcer la présence des tracteurs dans le monde rural. Il va falloir augmenter, amplifier ce que nous avons jusque-là en matière d’équipements dans le monde rural. « Nous avions distribué plus de 2.000 tracteurs, c’est ce qui explique l’augmentation des emblavures. Avec l’aide de Dieu, avec une pluviométrie abondante, on peut espérer de très bonnes récoltes dans presque l’ensemble du territoire », a-t-il dit lors de la visite sur les champs de mil de l’association sportive et culturelle (ASC) Jamm Bugum fondée en 1989 à Niakhar et  spécialisée dans la filière mil.  Sur place  il s’est réjoui de ces initiatives locales qui participent à promouvoir un développement endogène.

Appel au secteur privé pour la promotion des fermes laitières

A Sokone, il est revenu largement  sur la modernisation de l’agriculture au Sénégal. « Nous avons lancé globalement la mécanisation, vous avez vu partout où nous sommes passés, les tracteurs, le matériel agricole… C’est ça qui augmente les capacités, la productivité et la richesse des agriculteurs », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Je crois que c’est ça l’image aussi de l’agriculture moderne du Sénégal de 2020. Je vais renforcer les moyens du ministère de l’agriculture pour que les coopératives agricoles et d’élevages puissent se moderniser dans les techniques culturales mais aussi dans l’encadrement et la commercialisation». Le  Président Macky Sall a visité  également  son périmètre d’exploitation et ceux des organisations paysannes. Ainsi  il a lancé  un  appel au secteur privé pour la promotion des fermes laitières en vue d’une autosuffisance en lait et en viande. « J’ai un autre projet. Si j’arrivais à avoir l’espace qu’il faut, c’est de développer des fermes laitières. Le Sénégal importe énormément de lait et évidemment nous devons encourager les hommes d’affaires, le secteur privé, à investir dans les fermes laitières. C’est très exigeant en termes d’entretien, de soin, qu’il faut apporter aux vaches et surtout en termes d’alimentation et d’eau, entre autres. Moi, j’invite encore une fois les hommes d’affaires sénégalais à s’investir dans cette filière », a-t-il  soutenu. Sur ce,  Macky Sall s’est accentué sur l’agriculture, l’agro business et l’élevage. A l’en croire l’élevage traditionnel, nous allons continuer à le faire mais pour avoir de la productivité et pour être autosuffisant en lait et en viande, il faut une nouvelle méthode de travail.

Le  retour vers la terre

À Sibassor il a visité les champs d’arachide et de mil de la commune de Sibassor (Département de Kaolack).  Ce dernier a félicité les groupements de femmes qui se sont organisés autour de la coopérative pour le développement local (COPADELSI). Cette structure qui couvre plusieurs organisations lui permettant d’avoir des spéculations de 1500 ha avec plus de 2.000 membres. Le chef de l’État a aussi félicité les industriels dont la Sonacos à travers l’accompagnement des organisations paysannes en termes de matériels et d’intrants. Revenant sur les moyens qui ont été déployés par l’État en prélude de l’hivernage afin de mieux accompagner les paysans, Macky Sall a rappelé qu’au mois d’avril, lorsque les prévisions ont fait état d’une pluviométrie abondante, l’État a décidé de doubler le budget de la campagne agricole dont une hausse de 50% (60 milliards contre 40 milliards de FCFA) pour la mise à disposition de semences et d’intrants en vue d’une augmentation de la productivité. Le Président de la République  s’est dit rassuré  de ce qu’il a trouvé à Sibassor. Il a réitéré son appel pour un retour vers la terre tout en garantissant l’accompagnement de l’État en termes d’équipements, de protection des végétaux, entre autres.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*