MISSION D’INFORMATION SUR LES INONDATIONS : Ministres, Dg, Hauts fonctionnaires auditionnés




Opération transparence. Ministres, Dg, hauts fonctionnaires en charge des inondations seront  auditionnés par l’Assemblée nationale pour expliquer les mesures prises dans la lutte contre les inondations..

Les députés passent la vitesse supérieure. L’Assemblée nationale qui a mis en place une mission d’information sur la gestion des inondations et ses conséquences, a dévoilé sa feuille de route.

A noter que la mission d’information qui aura un président, un vice-président et un rapporteur, est composée de 15 députés (majorité, opposition et non-inscrits) pour faire le point sur les inondations.

Dans sa feuille de route signée par Moustapha Niasse, le Parlement détaille ses missions et objectifs, conformément aux dispositions de l’article 49, notamment dans son 3e alinéa.  

Ce que dit la feuille de route ? La Mission d’information porte sur un objet donné et vise à apporter aux Députés des réponses précises à des problèmes qui les préoccupent dans l’exercice de leurs activités. C’est dans cet esprit qu’il convient de prendre connaissance de tous les aspects du dossier des inondations, en maîtrisant les données techniques, les prévisions et en procédant à un état des lieux exhaustif, avant de formuler des recommandations précises. Voilà pourquoi s’impose une revue documentaire, portant sur ces points évoqués, en y incluant toutes les séquences du Plan décennal de Lutte contre les Inondations, les ressources mobilisées et l’état d’exécution», explique l’institution parlementaire.

Le programme décennal, selon l’Assemblée nationale, a été mis en œuvre, avec plusieurs phases qui impliquent des investissements planifiés et stratifiés. « Il y a donc lieu de souligner les trois axes de ce Programme qui se décline en termes d’initiatives, de mobilisation de ressources et de suivi. Cette gestion technique du phénomène des inondations par le Gouvernement est donc le corollaire d’une volonté politique déroulée, articulée et coordonnée. Cette volonté puise son inspiration dans le substrat culturel de notre société, où s’exprime le réflexe de solidarité, surtout dans les moments d’épreuves », souligne le communiqué.

Le rapport sera remis aux députés et au Président

Mais, pour le moment, le bureau du pouvoir législatif estime que  «la démarche scientifique doit être de rigueur, parce qu’il s’agit de comprendre un phénomène qui a déjà fait l’objet de travaux d’experts, à l’échelle de la planète.»

Le rapport sera ensuite partagé avec les députés. Et en déposant le document, au plus tard le 31 octobre 2020, auprès du Chef de l’Etat, «l’Assemblée nationale remplit ses missions liées au contrôle de l’action gouvernementale et à l’évaluation des politiques publiques», indique son bureau. Et à la fin de tout ce processus, une séance plénière sera consacrée au dossier des inondations. 

«A cette occasion, tous les Ministres concernés seront présents et répondront aux questions des Députés», indique-t-on.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*