ABDOUL MBAYE : « Macky Sall considère la banlieue comme un réservoir d’électeurs »




Le patron de l’ACT ne va pas à quatre chemins pour fustiger l’attitude du Chef de l’Etat face au problème récurrent d’inondations dans la banlieue. Selon Abdoul Mbaye, Macky Sall considère cette partrie de la capitale comme un réservoir d’électeurs.

Abdoul Mbaye ne lâche pas Macky Sall. Le patron de l’ACT  multiplie ses sorties pour montrer l’échec de Macky Sall dans la gestion des inondations. Cette fois-ci, c’est sur sa page Facebook qu’il a fait passer un message.  « Il ne faut pas s’y tromper. A chaque fois que Macky SALL exige des explications ou déclenche une enquête c’est qu’il cherche à enterrer une vérité. Évitons tromperie et piège politiciens. Le scandale n’est pas encore le gaspillage de 750 milliards du Plan décennal de lutte contre les inondations car ils n’ont jamais été dépensés et cela est patent et il le sait déjà », martele l’ancien Premier ministre de Macky Sall. Et de poursuivre : «  Le scandale est l’abandon par Macky SALL du PDLI pendant 7 ans à partir de 2014. Protéger les Sénégalais n’est pas sa priorité. Et la banlieue en particulier n’est pour lui qu’un réservoir d’électeurs confié à sa famille et ses proches ». Pour rappel, le chef de l’Etat a annoncé mardi soir la poursuite du Plan décennal de lutte contre les inondations à travers un schéma permettant la mobilisation de nouveaux financements. Macky Sall avait toutefois rassuré que ledit plan partout où l’investissement a été fait avec des ouvrages structurants, quelque soient les quantités d’eau tombée ont  pu être évacuée. Il n(‘avait pas manqué de déceler des points difficiles qu’il faut traiter, certains en urgence,  citant entre autre le bassin versant du marigot de Mbao, les Parcelles Assainies de Keur Massar. Selon lui, les dernières pluies ont représenté l’équivalent de trois mois de pluviométrie. Il avait annoncé la mobilisation  des ressources nouvelles à Dakar et  dans les régions. Il avait auparavant annoncé le déblocage d’une aide d’urgence de 10 milliards de francs destinée à l’appui aux sinistrés et à l’évacuation des eaux. 10 milliards de francs seront débloqués comme aide d’urgence. Les trois milliards constitueront une aide directe aux sinistrés en terme de transfert d’argent pour l’achat de matelas de produits d’hygiène, de vivres et autres, ajoutant  que les sept milliards de francs restants destinés à la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) et à l’Office national d’assainissement (ONAS) seront consacrés à l’évacuation des eaux. Il avait par ailleurs, appelé à un changement de comportement qui implique l’arrêt des constructions sur les voies d’eaux et le respect des tracés des cours d’eau anciens ou moins anciens.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*