MAMADOU LAMINE DIALLO : « Macky avait des taupes dans l’opposition »




Le leader du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo, dissipe enfin toute suspicion à propos de l’infiltration de la mouvance présidentielle au sein de l’opposition. D’après le Député, «Macky avait des taupes une taupe dans l’opposition ».  

L’opposition avait-elle été infiltrée ? Une question qui a fait couler tant d’encre depuis la semaine dernière. Mais le leader du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo confirme ces suspicions d’infiltration de l’opposition par la mouvance présidentielle. D’après le député à l’assemblée nationale, le Président Macky avait des taupes au sein de l’opposition. « Macky avait des taupes dans l’opposition. Des gens de l’opposition avaient des accointances avec certains éléments du pouvoir. C’est pourquoi nous nous sommes organisés pour créer le CRD afin de mieux faire face à Macky Sall. Tout ce que nous faisions, le président de la République le savait. Nous détenions même des enregistrements comme preuve», révèle le président de Tekki, sur la  Rfm. Quid du statut de l’opposition ? Mamadou Lamine Diallo renseigne qu’ils ne sont pas intéressés. « Il n’a jamais été question du statut du chef de l’opposition. Dans ce que nous avons signé avec la coalition Idy 2019, nous en n’avons jamais parlé. Cela ne nous intéresse pas, nous Tekki », a-t-il martelé.

Nouvelle révélation dans l’affaire des gazelles

Par ailleurs, le député, M. Diallo, a fait une grosse révélation dans l’affaire des gazelles-oryx. Ces animaux transférés de la réserve de Ranérou, ont été offertes à des personnalités dans la sous-région, a déclaré Mamadou Lamine Diallo, sans citer de noms. Il déclare avoir saisi par écrit le président de l’Assemblée nationale pour que la lumière soit faite sur ce transfert des gazelles. Le président du mouvement Tekki va plus loin en exigeant cette fois que les autorités impliquées dans ce ‘’scandale’’ puissent être identifiées. «Je souhaiterais être édifié et obtenir, au cas échéant la liste des bénéficiaires, le nombre de gazelles Oryx par bénéficiaire, et le protocole signé avec chacun d’entre eux.», a-t-il laissé entendre.   Pour rappel, cette affaire mouillerait le ministre de l’environnement ainsi que le ministre de l’intérieur.  Le transfert des gazelles a causé la mort de deux oryx sortis de leur habitat naturel.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*