Penc-Mi : Suite et pas fin




Les procédures judiciaires ne sont pas encore finies entre Thione Ballago Seck, et son ex bailleur Alioune Badara Diagne.

Parallèlement à l’expulsion, ce dernier avait introduit, par l’entremise de sa société badarsenmedia, une procédure devant le Tribunal du commerce, pour demander le remboursement des indemnités d’occupation.

En fait, il considère qu’après qu’il y a eu une ordonnance d’expulsion du juge, l’artiste chanteur n’a pas quitté immédiatement les lieux, il est resté sans payer un kopeck.

Pour le bailleur, ces indemnités tournent autour de 15 millions de nos francs.

Le dossier est en phase de dépôt d’écritures et les avocats de Thione Seck ont fini de déposer leurs conclusions dans lesquelles ils ont argué que le bailleur est à son tour poursuivi pour 200 millions qui représentent des dépenses que l’artiste chanteur aurait faites pour la réfection de la boîte.

L’affaire est mise en délibéré au 26 août prochain. A noter que cette procédure par laquelle Thione Seck réclame 200 millions à son ex-bailleur est pendante en appel.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*