ABSENCES RÉPÉTÉES DE ME AYA DIOP : Le conseil régional de la jeunesse de Fatick dénonce




Les populations de la Région de Fatick, la jeunesse en particulier, ont noté avec regret les absences répétées du secrétaire général du Sytjust Me, Aya Boun Malick Diop, greffier en Chef du Tribunal de Grande instance de Fatick.

 

Le climat est tendu dans le secteur de la justice où le syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) multiplie les grèves. L’Administration avait annoncé l’intention de la tutelle d’envoyer le patron du Sytjust vers la guillotine.  Dans le collimateur du ministre de la Justice depuis plusieurs mois, Me Aya Diop s’est vu notifier une demande d’explication et une mise en demeure pour abandon de poste et absences répétitifs.

 

Le Conseil régional de la jeunesse de Fatick s’en mêle et dénonce l’attitude de Me Aya Diop qu’il qualifie d’abandon de poste. « Une Demande d’Explication (D.E) a été servie à Maitre Diop par  le Président du Tribunal de Grande Instance de Fatick. La suite qui lui a été réservée par voie de presse, avec le plus faible des arguments, nous laisse dans l’effroi et la consternation », se désole Cheikh Day Faye, président du Conseil Régional de la Jeunesse de Fatick

 

En effet, Maître Diop n’a trouvé pour seul et unique argument pour justifier ses années de service dans notre région le nombre insignifiant d’audiences auxquelles il a assisté pendant bientôt une dizaine d’années, s’indigne-t-il.

 

Des lors, à l’image de tous les citoyens épris de justice, le Conseil Régional de la Jeunesse de Fatick lance un appel au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Me Malick SALL, pour qu’il prenne les décisions qui s’imposent à l’endroit de notre greffier fantôme.

 

Pour rappel, de 2011 à nos jours, le CR dit compter sur les doigts d’une main les audiences auxquelles Me DIOP a pris part.

 

« Ces actes qui entrent en parfaite contradiction avec ses activités syndicales ne sont pas pour donner un bon exemple à notre jeunesse, desservent l’Etat et ternissent l’image de la corporation qu’il prétend défendre. »

 

 

« En cette période de relance économique, la jeunesse consciente de Fatick invite le gouvernement et le SYTJUST à trouver un accord pour un retour rapide au fonctionnement normal de cette structure de service public  au grand bonheur de tous les usagers mais sans Me DIOP dans notre région. »




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*