DAME AMAR ET CIE RESTENT EN PRISON




Dame Amar, Jacqueline Fatima et Alya Bakhir devront encore patienter pour recouvrer la liberté. Selon Les Échos, le juge a rejeté leur demande de liberté provisoire déposée par leurs avocats. Le magistrat instructeur envisage de les convoquer pour confrontation.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*