DISTRIBUTION DE L’AIDE ALIMENTAIRE : Le bilan sans ‘’Faye’’ de Mansour




Service après-vente. Le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale a vanté ses mérites et distribué des bons points des opérations de distribution de l’aide alimentaire d’urgence destinée à un 1,100 million de ménages impactés par la Covid-19. Ce, pour une enveloppe 69 milliards Fcfa.

Le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale a trouvé  l’aplomb, (sans sueur ni kleenex) pour venir vanter, ce mardi 21 juillet 2020, son bilan très positif des opérations de distribution de l’aide alimentaire d’urgence. Le bilan des opérations de distribution de l’aide alimentaire d’urgence exposé par Mansour Faye est presque sans faille. Le ministre déclare avoir dépensé, à ce jour, 60.709.694.520 FCFA. Dans le détail, il s’agit de 57.289.289.292 FCFA pour l’achat des denrées alimentaires, et 1.599.595.586 FCFA en transport. Selon toujours le ministre, il indique aussi avoir signé une convention de 1000 000 000 avec la DER pour l’acquisition d’oignon et de pommes de terre locaux. Le ministère du Développement communautaire indique aussi avoir consenti divers paiements pour 820 809 642 francs Cfa. Pour rappel, le budget de départ était de 69 milliards. A l’occasion, les collaborateurs du ministre ont présenté les différentes étapes qui ont consisté leur travail. A savoir l’acquisition des denrées, les opérations de ciblages (ciblage communautaire comme ciblage géographique), l’acheminement, la sécurisation et le stockage des denrées, la distribution de ces denrées. «Aujourd’hui, 110 millions de kilogrammes de riz, 11 millions de kilos de sucre, 11 millions de kilos de pâtes alimentaires, 11 millions de litres d’huile, 19,8 millions de morceaux de savon de 300 grammes ont été distribués dans les 552 communes que compte le Sénégal. A l’heure où je vous parle, toutes ces communes ont bouclé ces distributions. Seuls quelques bénéficiaires retardataires introuvables sont notés dans certaines collectivités», a indiqué Mansour Faye. L’aide alimentaire destinée à un  million de ménages est l’équivalent d’environ 8 à 10 millions de Sénégalais. Ils sont répartis pour 588.955 ménages issus du RNU (Registre National Unique) et 411.045 ménages à cibler selon des critères bien définis. 100.000 autres ménages ont été ajoutés pour prendre en charge les personnes titulaires de la carte d’égalité de chance (CEC) non enrôlés. La région de Dakar, à elle seule, polarise environ le quart des volumes de l’aide alimentaire à distribuer. Le lancement officiel de la distribution des kits alimentaires destinée aux familles impactées par le nouveau coronavirus (Covid-19) a été officiellement lancé le 28 avril dernier à Pikine Guinaw-rail sud (banlieue de Dakar).




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*