SAMBA NDIOBENE KA MINISTRE DE L’ELEVAGE : « Les prix sont accessibles »




Le ministre de l’élevage et des productions animales au marché hebdomadaire a effectué une visite à Dahra Djoloff pour s’imprégner des préparatifs de la Tabaski 2020. Selon Samba Ndiobène Kâ, « pour le moment, les prix signalés sur place sont accessibles.

 

A l’image des autres foirails du pays, le ministre de l’élevage et des productions animales Samba Ndiobéne Ka, en compagnie du gouverneur de Louga et des organisations d’éleveurs et des consommateurs a visité le foirail de Dahra Djoloff en vue de s’enquérir de la situation qui prévaut en cette veille de Tabaski dans ce grand lieu de vente et d’achat de moutons. A en croire le patron de l’élevage au plan national, le marché est bien approvisionné en moutons mieux Samba Ndiobéne Ka déclare qu’il a trouvé au foirail de Dahra Djoloff 16mille têtes environs qui sont tous prêts à être convoyés à l’intérieur du pays. Selon Samba Ndiobène Ka, cela le réconforte et le rassure le mouton de Tabaski sera disponible partout dans le pays a-t-il ajouté. Seulement Samba Ndiobéne Ka invite les pères de familles à acheter tôt leurs moutons au lieu d’attendre le jour J pour faire la queue dans les points de vente ce qui pourrait accentuer la propagation du coronavirus. Une information qui devra plaire les consommateurs pour cette fête de Tabaski, une circulaire sortie par le Chef de l’État Macky Sall en vue d’exonérer tous les droits et taxes quant à l’importation des moutons nous a appris Samba Ndiobéne Ka. A cette occasion, parlant de la cherté du prix des moutons, le ministre Samba Ndiobéne Ka a lancé un appel aux éleveurs et opérateurs à diligenter pour accompagner le gouvernement dans son programme qui consiste à faciliter les sénégalais à se procurer d’un mouton de Tabaski à des prix raisonnables dixit Mr Ka. La visite effectuée au foirail de Dahra Djoloff aura permis au ministre Samba Ndiobène Ka d’avancer que les prix trouvés sur place sont abordables. Des moutons il y en a de toutes les bourses a souligné Samba Ndiobène Ka.

Ce dernier a rendu hommage aux forces de l’ordre et de sécurité du pays qui facilitent le convoi des bêtes vers les autres lieux de vente du pays. Le ministre de l’élevage et des productions animales est revenu sur le rôle que l’État du Sénégal joue afin de faciliter les consommateurs à disposer de moutons de Tabaski. D’après Samba Ndiobène Ka, il y en a de l’eau, de l’électricité et de la sécurité dans tous les points de vente de moutons. Toutefois il soutient que l’État n’est ni vendeur encore moins acheteur de moutons d’où on ne doit jamais amputer la cherté de moutons au gouvernement. Bonne moisson à Samba Ndiobéne Ka dans le département de Linguère où les éleveurs ont apprécié positivement le travail qu’il abatte dans son département non sans solliciter une baisse des prix du transport des moutons, des aliments de bétail subventionnés en quantité suffisante dans ce contexte de préparatifs de Tabaski.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*