Plan de relance post-coronavirus : pourquoi cette semaine sera cruciale pour l’Europe




C’est la première fois que les 27 dirigeants européens se retrouvent depuis des mois. Tous, dont Emmanuel Macron, ont rendez-vous à Bruxelles, cette semaine, pour se mettre d’accord sur le plan de relance post-coronavirus, ainsi que sur le budget européen pour les années à venir. Alors que le sommet n’est prévu que vendredi, les tractations battent déjà leur plein et les prochains jours s’annoncent décisifs.

Un fossé nord-sud aggravé par l’épidémie

Car cette fois, l’Union européenne n’a pas le droit d’échouer. L’enjeu est trop important : le redémarrage des économies après l’épidémie, mais aussi la cohésion de l’ensemble européen. Il faut réduire le fossé entre le nord et le sud de l’Europe, que la maladie a encore aggravé.

Le président du Conseil européen a passé les derniers jours pendu à son téléphone pour négocier avec Paris, Madrid, La Haye ou Budapest. Charles Michel a préparé un compromis incluant le cœur du plan de relance : les 500 milliards d’aides directes financées par un endettement commun. C’est l’essentiel aux yeux de la France et de l’Allemagne – Emmanuel Macron devrait d’ailleurs en parler lors de son interview télévisée du 14-Juillet.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*