Pape Malick Sy : Le père spirituel du Mouvement Moustarchidine se retire




Le Sénégal est en deuil. La famille musulmane est attristée. La Communauté Tidiane est affligée. Les disciples relevant de l’obédience de Seydi Malick Sy pleurent. Pape Malick Sy se retire du monde pour entrer dans la vraie vie où les Cœurs et les Esprits bénis se pâment au giron d’Allah.

Personne ne s’y attendait. Cette mort avec qui il a bien pris rendez-vous s’est présentée à son chevet au onzième mois du calendrier musulman : Dhu al-Qi’dah. C’est  le premier mois sacré invoqué dans le Livre Saint. Pape Malick est rappelé à Dieu ce jeudi 25 juin 2020. La nuit du 25 (c’est-à-dire le 24 au soir) de Dhu al-Qi’dah est bénite. Cette nuit est celle où sont nés le grand prophète Ibrahim (SAW) et l’Esprit d’Allah Issa (SAW) Ibn Maryam.

Cette nuit est aussi celle où la Terre s’est déployée et où la Ka’ba a été placée au Hadjaz. La nuit du 25 est aussi celle où Adam (SAW) est descendu du Paradis. Bienheureuse coïncidence, jureraient les exégètes de l’indiscernable transcendance. Glorieuse concordance qui garantit que le pacte qui le liait à Serigne Babacar, Al Makhtoum, a donc été honoré par ce Saint-Homme d’une unique exemplarité qui abandonne le monde.

Benjamin de la famille du premier Khalife de El Hadj Malick Sy, Pape Malick Sy façonne par l’élégance de son propos, le cachet original de son débit vocal. Il a bien porté le porte-parolat du khalife des Tidianes, de par son charisme envoûtant, son regard pénétrant et son faciès illuminé qui furent une grâce divine. Son charme atavique et son incommensurable érudition furent une expression de la transcendance radicale d’Allah. Son art de vie est une géométrie cultuelle qui mène à la mosquée qui, à son tour, mène à la prière.  La vie humaine et la nature ont toujours été pour lui une théophanie qui témoigne de l’Unicité d’Allah.

Mais ce n’est pas fortuit. Pape Malick Sy a été forgé à l’image de Al Makhtoum. «Je suis né avec l’image de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, c’est ma source de grâce », disait-il. Il ne cessait de répéter la fierté d’avoir comme frère Al Makhtoum et soutient que c’est lui qui a fait d’eux des hommes au vrai sens du terme.

Pape Malick Sy avait l’art du discours, le sens de la parole. Il maîtrisait à la perfection les arcanes d’un protocole et agissait avec tact et discrétion dans les cérémonies. Eloquent et brillant, Serigne Papa Malick Sy qui avait une parfaite maitrise du Français n’hésitait pas à s’exprimer dans la langue de Molière lors de ses interventions religieuses. Homme religieux, il a été plusieurs fois emprisonné à cause de ses activités politiques.

Aujourd’hui après avoir accompli si merveilleusement sa mission, il a rejoint le Firmament de la Divinité, Lumière des Cieux et de la Terre, laissant une communauté orpheline et attristée qui reçoit de son retrait définitif l’alchimie d’un message divin. Réformateur, diplomate, conciliateur, patriote, héritier des traditions soufis, il s’assumait.  Sa vie terrestre s’est terminée en apothéose. 83 ans ans de vie, de sacerdoce et d’instructions salvatrice au moyen d’un permanent enseignement gracieusement prodigué pour éveillait en chacun une conscience plus haute de ses relation avec Allah, avec la personne humaine et avec l’univers.

Serigne Pape Malick Sy, porte-parole du Khalife général des Tidianes, est décédé  ce jeudi 25 juin 2020 à son domicile, à Dakar. Serigne Pape Malick Sy est le frère du cinquième khalife des Tidianes, Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum. Le défunt porte-parole du khalife général des Tidianes, Serigne Pape Malick Sy, a été inhumé au mausolée de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum, sis au quartier Serigne Babacar de la ville sainte.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*