CHEIKH YERIM (RE)CONVOQUÉE POUR UNE AFFAIRE D’AVORTEMENT




Cheikh Yérim Seck est encore dans le pétrin. Une semaine après sa convocation à la Brigade de Recherches dans l’affaire Batiplus pour laquelle il est placé sous contrôle judiciaire, le journaliste devrait faire face ce lundi aux enquêteurs de la Section de Recherches. Selon les informations de Enquête, il est impliqué dans une sombre affaire d’avortement présumée. Comme l’avait révélé Rewmi Quotidien, Yérim Seck est accusé d’avoir engrossé une fille mineure avant de l’inciter à avorter. Il aurait donné 200 000 Fcfa à une amie pour faire avorter la fille. Quatre personnes dont un infirmier, la mineure engrossée, son amie et la proche du journaliste qui aurait remis les 200 000 Fcfa sont arrêtés.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*