la journée mondiale sans tabac : un décret pour que le tabac ne se vende plus au niveau des boutiques




L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le tabac sera la principale cause de décès et d’incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an. Le tabagisme entrainera alors plus de décès à travers le monde que le Sida, la turberculose, la mortalité maternelle, les accidents de voiture, les suicides et les homicides combinés. A cette ère de coronavirus, le tabagisme est très incriminé.

Le ministère de la santé et de l’action sociale prépare un décret pour que le tabac ne se vende plus au niveau des boutiques. Tout est mis en œuvre pour que ce projet aboutisse le plus rapidement possible. C’est selon Adama Mbaye, chargé du suivi et évaluation au programme national de lutte contre le tabac. Ses propos sont

Des études scientifiques ont démontré que le coronavirus aggrave les maladies respiratoires ce qui favorise la transmission du virus à travers le tabac. Suffisant pour dire que les fumeurs  sont plus exposés  a subir les formes graves. Djibril Wellé  Secrétaire de la Ligue Sénégalaise contre le Tabac (LISTAB)




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*