Pas du tout rassurés : les gouvernements scolaires décrètent à nouveau la non reprise des cours




Convoqués à 15h au Terminus Sénégal Dakar Dem Dikk sis au rondpoint de Liberté 5 pour regagner leurs postes, les enseignants des régions de Thiès et Diourbel ont répondu massivement présents à l’appel des autorités hier. Sur place, c’était le désordre total avec une foule des grands événements confirmant la thèse du danger sanitaire de la rentrée des classes programmé ce 02 juin.

La promiscuité des lieux a fait vivre aux enseignants un désordre total et pour éviter pareille situation le secrétaire Général du Cusems suggère l’augmentation des points de départ.

Écoutons Abdoulaye Ndoye

 

 

Le collectif des Gouvernements scolaire campe sur sa position contrairement à la levée de son mot d’ordre de boycott annoncée dans la presse. Ces élèves exigent le respect de toutes les mesures avant le 02 juin date à laquelle la reprise des cours  est programmée pour les élèves en classe d’examen. La Coordonnatrice nationale et porte-parole du collectif des Gouvernements scolaire.

Écoutons  Maguette Ba

 

Des élèves en classe d’examens qui doivent reprendre le chemin de l’Ecole sont partagés entre pression et manque de choix. L’Etat a été décidé que les cours vont reprendre et ce sera ainsi. Seulement, le programme scolaire de l’année dont la moitié n’a même pas été bouclée leur fait beaucoup craindre, déjà que les tests finaux sont imminents.

MICRO TERRITOIRES

 

 

mdd/sunuxibar.com




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*