Gestion du Covid-19: Aminata Touré écaille Sonko




Aminata Touré a porté la réplique à Ousmane Sonko. La présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese) a fait face à la presse hier pour appeler à plus de responsabilité, plus simplement pour prendre le contre-pied de Ousmane Sonko. « Ce n’est pas le moment pour les polémiques politiciennes, lance-t-elle, d’emblée. Il faut arrêter d’utiliser le contexte du Coronavirus à des fins politiciennes. On peut ne pas être d’accord, mais il faut amener des solutions qui peuvent mener à une voie de sortie. Le virus ne différencie pas les couleurs de parti ». Mimi Touré est formel : « L’opposition peut ne pas être d’accord avec la décision de rouvrir les lieux de culte. Elle est dans son rôle. Il faut laisser de côté les manœuvres de politiciens politiciennes. Je ne crois pas que le Président Macky Sall puisse céder à une pression quelconque ».

A Ousmane Sonko qui parle d’abandon du peuple par le Président de la République, Mimi Touré rétorque que la relance de  l’activité économique était plus qu’une urgence. Elle dit: « Le Coronavirus n’a pas seulement des conséquences sanitaires, mais économiques aussi. Il fallait relancer l’activité économique et insister sur les mesures barrières. Il y a des gens qui ne peuvent pas rester deux mois sans activité économique, c’est pourquoi le chef de l’Etat a mis en place  un plan de résilience économique. Nous ne devons pas leur donner le choix entre survivre du Covid-19 ou mourir de faim. Il faut éviter d’avoir une crise dans la crise. Il ne sert à rien de contenir le Covid-19 et parallèlement avoir une épidémie de famine ou de révolte sociale. Gouverner, c’est exercer une balance entre les différents choix ».




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*