Khouraichi Thiam propose la nomination d’un Premier ministre




« Notre accompagnement au sein de la majorité présidentielle n’aliène nullement notre liberté d’expression ». C’est par ces propos que Khouraichi Thiam et ses camarades des Forces nouvelles ont démarré leur communication pour camper le décor et démontrer leur liberté de ton. Intervenant dans le cadre de la riposte contre le covid-19, Khouraichi Thiam et ses partisans ont formulé un certain nombre de recommandations afin de gagner la guerre et désamorcer la bombe sociale. Selon l’ancien ministre du Commerce sous Me Wade, l’heure est venue pour le chef de l’état de rétablir le poste de Premier ministre pour diriger l’action du gouvernement. « En ces temps de crise, il ne sera pas de trop, car il devra s’assurer que la coordination de l’action gouvernementale se fera suivant les orientations du chef de l’Etat et évitera, par son arbitrage, que différents ministres prennent des initiatives allant dans ses sens opposés », affirment Khouraichi Thiam et ses camarades. Et pour d’éventuels locataires de la Primature, les membres des Forces Nouvelles disposent d’une palette de profils. Ils proposent comme option la nomination d’Idriss Seck ou d’Amiante Touré, ou d’Abdoulaye Daouda Diallo ou d’un manager issu du privé dont le pragmatisme, l’éthique et le sens des résultats ne sont plus à démontrer. « Un manager reconnu tel qu’un Cheikh Tidiane Mbaye ferait également l’unanimité dans la perspective de consolider les bases du dialogue national », indiquent-ils.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*