30 cas communautaires : Diouf Sarr tire la sonnette d’alarme




Avec l’augmentation inquiétante des cas de  contamination  de la maladie à covid-19 par voie communautaire, le ministre le de la Santé est monté au créneau. Il a tenu à parler sans langue de bois aux sénégalais, leur précisant que l’heure est plus que grave.

Chacun d’entre nous est à présent menacé

«C’est le lieu de reconnaitre qu’une nouvelle situation se présente dans notre riposte face au Covid-19. Chacun et chacune d’entre nous est à présent menacé par l’accroissement des cas communautaires. Les cas importés ont été maîtrisés, les cas contacts bien localisés et mis en en quarantaine. Cependant, il faut admettre que les cas communautaires sont préoccupants», a reconnu Diouf Sarr.

Au moins, 25 localités touchées

A ce jour, souligne-t-il,  «30 cas communautaires ont été décelés et ont ceinturé notre pays ». Louga, Saint Louis, Ziguinchor, Touba, Mbour, Thiès, Keur Massar, Diamniadio Rufisque, Pikine, Thiaroye Gare, Yeumbeul Sud, Mbao, Médina, Gueule Tapée, Plateau,  Golf Sud, Wakhinan Nimzatt, Ndiarème Limamoulaye, Yoff, Mermoz, Parcelles assainies, Pikine ouest, Hann Bel Air, Dieuppeul-Derkler etc., sont autant de localités touchées par les cas communautaires.

Diouf Sarr conseille le port du masque 

Face à cette menace de plus en plus accentuée et pernicieuse, Abdoulaye Diouf Sarr a déclaré que chaque père de famille, leader d’opinion, responsable de dynamique communautaire, chef religieux, président d’Asc, «doit se lever et barrer la route au covid-19». Le ministère de la santé a recommandé le port du masque dans les marchés, transports en commun et autres lieux publics.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*