COVID19 Les consommateurs de pain peuvent dormir tranquille toutes les dispositions ont été prises




Toutes les dispositions ont été prises pour ce qui est des rangs notés ça et là c’est pourquoi nous travaillons à suffisance. 

Ce sont en substance les propos du Sectaire General de la Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal. En effet, pour M. Ndéné Ndiaye « nous avons voulu répondre à l’appel du Ministre du Commerce Aminata Assomme Diatta, c’est pourquoi on fait dans l’anticipation déjà à 04h du matin un chariot est disponible, idem à 16h, en définitive à n’importe quelle heure le pain est disponible car il y a un stock ».

Pour les mesures hygiéno sanitaires, au niveau de la Boulangerie SALAM sise aux Parcelles Assainies, conformément aux Directives des autorités sanitaires il existe des Gels alcooliques, des Gants alimentaires ainsi qua des testeurs destinés à prendre la température des clients avant qu’ils ne pénètrent dans la Boulangerie. 

L’on retiendra pour ce qui concerne le budget dégagé pour la circonstance M. Ndéné Ndiaye de soutenir « qu’au niveau des mes boulangeries tout comme les autres d’ailleurs le carton de Gel ne fait pas plus de 04 jours pourtant il nous est vendu à 45 000 f Cfa, s’agissant des gants alimentaires le paquet de 100 nous est cédé entre 8 000 et 3 500 f Cfa, dire qu’il y a une hausse qui ne s’explique pas et pour les testeurs,  c’est le fruit des nos relations avec les Grands Moulins de Dakar, pour dire que nous avons l’habitude de travailler avec, toutefois, il faut rappeler que nous avons augmenté le personnel, 02 en service et un autre pour réguler le rang , des mesures pour lutter contre le COVID19 mais aussi et surtout aider notre tutelle cela a un coût mais ça vaut la peine ».

Une occasion de lancer un appel à l’Etat car on a beau supprimé les « Pousse Pousses » mais les «poulafoutas » achètent le pain qu’ils mettent en bandoulière ce qui est plus grave, mais aussi appel est lancé à la population à aller acheter le pain dans les boulangeries et aux collègues Boulangers de faire preuve de responsabilité car il s’agit de retenir le pain et que les clients viennent l’acheter sur place.

Il est à rappeler que pour ce qui est des kiosques à pain, il s’agissait d’un programme que la FNBS avait élaboré et soumis au Président de la République Macky Sall qui en son temps avait demandé à la DER d’appuyer les boulangeries qui par tranche chaque année pourront obtenir 10 kiosques à pain dont les emplacements seront discutés avec les Mairies. 

  1. Ndéné Ndiaye n a cependant pas manqué de remercier le Président de la FNBS Amadou Gaye qui jusque là n a ménagé aucun effort mais aussi ses collègues Boulangers qui travaillent d’arrache pied pour le respect du décret.

Jacob BAMBA

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*