Prières suspendues : L’imam de la Grande mosquée refuse




La  décision de l’Association nationale des imams et oulémas du Sénégal de fermer les mosquées sur l’ensemble du territoire national, pour cause du Covid-19, ne sera pas suivie par tous. L’imam ratib de la grande mosquée de Dakar a marqué son opposition catégorique à une telle initiative. « La prière du vendredi est une recommandation de Dieu, même en temps de guerre. C’est une recommandation à suivre à la lettre. Donc on ne peut pas se soustraire à la lettre. Donc on ne peut pas se soustraire à cette recommandation. C’est différent d’une ziarra générale ou d’une prière initiée par une quelconque personne. Si c’était une interdiction de rassemblement dans les stades ou les marchés, on s’y serait soumis. Nous allons prier et formuler des prières pour le pays », a déclaré Imam Aliou Moussa Samb.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*