LANCEMENT DE LA CALEBASSE « FACC ADJO POINT E » Pour une valorisation et une vulgarisation des produits locaux




En gestation depuis fort longtemps, le lancement de la Calebasse « Facc Adjo Point E » s’est finalement matérialisé ce samedi. Avec plus d’une cinquantaine d’adhérents, la Calebasse se veut innovante si l’on en croit la Présidente Mme Mame Deynaba Niasse pour qui « nous prônons l’entraide et la solidarité par un réseau de compétence autant individuelle que collective et je demande à nos partenaires de continuer à nous apporter leur soutien d’où le slogan « Agir avec nous ».

Une occasion pour le Président d’honneur son excellence Falilou Kane après avoir remercier le bon Dieu dira que lorsque le quartier se lève pour mettre sur pied ce joyau l’on doit remercier le bon Dieu rappelant que ce qui doit être dans la Calebasse devrait pouvoir servir avant d’appeler les autorités(ADEPME, DER) à apporter leurs pierres à l’édifice tout comme les Institutions comme Union Européenne(UE), la Banque Mondiale(BM) mais aussi et surtout la Mairie par le biais de ce qu’il conviendra d’appeler Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE).

Quant à l’edyle de Point E, Palla Samb lui fera remarquer que c’est une bonne initiative et qu’il les accompagnera car selon lui qui veut développer le Sénégal, développe la femme.

« Le développement passe par la femme et le Président de la République Macky Sall en parlant d’émergence a sans nul doute compris au point de donner des moyens importants au Ministre de la femme et je travaille dans ce sens et nous voulons que le développement de notre commune passe » par les femmes et je vous demande de l’élargir à toutes les femmes de Point E »fera t il savoir.

Le Parrain M. Souleymane Ly, operateur économique de son temps fera savoir que c’est une mission difficile mais exaltante pendant que la marraine Mme Anta Niang Touré se félicite des leaders qui entourent ces femmes, preuve à l’appui le Maire Palla Samb qui récemment vient de financer les femmes à hauteur de 55 millions de FCFA.

Jacob BAMBA 




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*