ELABORATION ET MISE EN ŒUVRE DU BUDGET-PROGRAMME




La première année d’exécution du budget programme abordée sous les meilleurs auspices

Le Président de la République Macky Sall accorde une haute priorité à la modernisation de notre Administration pour plus d’efficacité, de transparence, d’efficacité  et de célérité.

En effet, l’atteinte de tels objectifs passe nécessairement par des reformes hardies du système actuel, mais aussi par un chevent d’attitude de nous tous dans une perspective de performance davantage compatibles avec la satisfaction des usagers du service public.

C’est du moins ce que l’on pourrait retenir de l’Atelier de formation des structures et conseillers technique du Ministère de l’agriculture et de l’Equipement Rural (MAER) en matière d’élaboration et de mise en œuvre du budget programme ouvert ce samedi à Dakar. Le secteur agricole occupant une place primordiale dans la deuxième phase du PSE, il est à la fois, soit pourvoyeur d’emplois, générateur de devise, soit un levier d’industrialisation.

Présidant la cérémonie d’ouverture, le Secrétaire General du MAER de rappeler que « ces dernières années à la faveur de la mise en œuvre de la première phase du PSE, des records de production ont été enregistrés sur nos filières agricoles principales comme l’arachide, les céréales, pomme de terre, oignon …….) » et que « ces records ont placé le Sénégal dans un dynamique de sécurité alimentaire à consolider et à améliorer et que pour consolider, pérenniser et améliorer ces acquis la dimension performance, la responsabilisation des acteurs par la déconcentration des pouvoirs, la sincérité dans la fixation des ressources, la transparence dans leur utilisation, l’évaluation par la reddition des comptes constituent des concepts qui doivent rythmer notre management quotidien ».

Ainsi, la première année d’exécution du budget programme sera abordée sous les meilleurs auspices et le projet de budget 2021 sera préparé convenablement à partir de février conformément aux nouvelles dispositions réglementaires.

Jacob BAMBA




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*