FESTIVAL ANGEL VOICE EDITION 6 : Le don d’évoluer sur différentes facettes




Après 4 éditions à ACAPES, 5eme au Théâtre national Daniel Sorano, la 6eme édition du Festival Angel Voice tenue dans ce même milieu mystique a baisé les rideaux ce weekend. En effet, après des louanges à Jésus Christ, le sauveur au début, les camarades du Père fondateur Mathias Diouf ont régalé la salle archi comble de toute sorte de chorégraphies basées sur une innovation qu’est le AKA qui vient d’Afrique du Sud où on allie chant et danse.

Une façon de montrer au public venu nombreux qu’Angel Voice a le don d’évoluer sur différentes facettes. Et le fait le plus marquant aura été la prestation d’un nommé Antoine qui avec sa partenaire ont crée la nouveauté avec leur chorégraphie qui ramenait à la danse classique des années d’antan. Une occasion pour Mathias de rappeler que « Antoine c’est une vielle connaissance qui fait beaucoup dans la répétition et quand il a et sollicité, il n’a pas manqué de marquer sa présence ce qui est un fait innovant ».

Le clou du spectacle, c’était évidemment l’orchestre du Festival qui à sa manière a tenu en haleine les inconditionnels de Jésus avec différentes prestations.

Pour rappel, le Festival Angel Voice existe depuis 2012 a eu à se produire à Thiès, Diourbel et à Joal dans le cadre de sa politique de décentralisation mais aussi dans les Hôpitaux pour aiguayer les malades sans oublier les Prisons toujours avec les moyens du bord se désolera Mathias Diouf. 

Ce qui devrait inciter les autorités de tutelle à avoir un œil regardant pour ces jeunes qui demain à coup sûr seront une référence pouvant représenter le Sénégal partout dans les Monde.

Rendez vous est pris l’année prochaine mais cette foois ci au Grand Théâtre National Doudou Ndiaye Coumba Rose. AMEN.

Jacob BAMBA




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*