Sports : Semaine Nationale de Handicap, l’Atelier de Partage Spécial Olympics Sénégal

0 1

Un pas vers le changement de mentalité envers les Ayant une Déficience intellectuelle.C’est à l’heure siège  sis à la cité Mixta-Dakar que l’Association sénégalaise reconnue pour la prise en charge des personnes ayant une déficience intellectuelle, a rassemblé une grande partie de la presse nationale et surtout sportive pour étaler Tout.

Du statut réservé à ces personnes dans notre société, de leur l’exclusion, du rôle des parents envers ces dernières, leurs participations aux compétitions sportives nationales et internationales, aux difficultés de financements, aux doléances pour que Président Macky Sall les reçoivent comme d’autres fils de la nation, mais surtout les futurs objectifs, la Directrice nationale Raja Djouri Sy n’a pas sauté de sujets.Mais au terme de cet atelier, elle revient sur l’objectif de la rencontre avec la presse ;  » Cette journée porte sur les objectifs et les orientations générales de Spécial Olympics  pour montrer ce que savent faire nos athlètes. Puisque le thème 2019 de la Semaine Nationale de Handicap est : Promouvoir la participation et le rôle des personnes handicapées. Donc nous avons jugés nécessaires convier la presse sénégalaise pour partager avec eux nos objectifs et orientations » a t-elle déclaré d’emblée.Revenant sur les activités prévues en fin d’année et dans le nouvel an, elle poursuit   » Oui  avons plusieurs activités, mais dès cette fin d’année  même , le 14 Décembre 2019 à Léopold Sédar Senghor, pour l’année 2020, et les années à venir. Puisque que nous commençons à préparer l’horizon 2023. 2023 où auront les prochains Jeux mondiaux à Berlin en Allemagne. Et dans cette préparation d’ailleurs le week-end dernier les 1er et 03 Décembre, un atelier de la commission d’athlétisme qui a réuni plusieurs responsables d’athlétisme sur le mis à niveau par rapport à l’objectif de la discipline et préparer l’horizon 2023″, a ajouté la Mme Sy.
Évoquant le sujet qui fâche surtout leur cohorte, c’est à la place et le regard réservés à ces personnes; elle préfère ne plus retourner sur certains termes qui gênent mais appelle toutefois à la responsabilité des uns et des autres et attire l’attention de la population  » Oui, nous demandons à ce que ne soient plus utilisés des termes péjoratifs et à connotation négative tels que nous le faisons souvent dans la société. Mais nous appelons le public pour les personnes qui ont Déficience intellectuelle dire :  » Ayant une Déficience intellectuelle DI, ou une Trisomie 21, Souffrant de troubles autistiques, ou le terme Athlètes que nous nous utilisons au niveau de Spécial Olympics » s’est indignée la responsable.Pour la Message à l’endroit des autorités de les soutenir davantage dans leurs activités, elle appelle  » Ce message c’est celui de nos athlètes que je vais lancé, par ce qu’ils sont rentrés de Abu Dhabi auréolés de 15 médailles dont 4 en Or, 7 en Bronze, et 2e en Argent. Ils souhaitent qu’à l’image de l’équipe nationale qui a été reçu à son retour de la CAN et l’image des basketteuses et basketteurs, qu’ils soient eux aussi reçus par la autorité de ce pays. Donc c’est un message que nos athlètes nous font parvenir souvent à travers leurs programmes de leadership, leurs rencontres. Donc nous portons ce message à la connaissance du Président.

Ansou Mané-Sunuxibar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.