Me Malick Sall sur les accidents : « Il est temps qu’on arrête le carnage »




« Nos compatriotes se comportent de plus en plus de façon totalement irresponsable ». C’est par cette sévère sentence que le ministre de la Justice, Gardes des Sceaux, Me Malick Sall a débuté son réquisitoire pour s’alarmer contre la récurrence des accidents de la route au Sénégal. Me Malick Sall, qui recevait hier, une délégation de l’Anpavh, dirigée par son président Ousmane Ndoye, a déploré l’état de vétusté des véhicules de transport dans le pays. « Quand je me promène à Dakar, j’ai l’impression d’être dans un cimetière de véhicules. Le Sénégal est devenu l’un des pays les plus dangereux en Afrique à cause des accidents de circulations. C’est pourquoi, l’année 2020 sera dédiée à la sécurité routière. Il est temps qu’on arrête le carnage », a-t-il fait savoir.

Le ministre de la Justice est également revenu sur l’assistance des personnes accidentées. Selon lui, cela ne doit plus être la croix et la bannière pour avoir les procès-verbaux de constat. Il promet d’y mettre fin, le plus rapidement possible. « Il s’agit de ma responsabilité en tant que garde des Sceaux, car les procès verbaux sont livrés par le parquet. On pense même à les faire livrer par les gendarmeries pour alléger les procédures », annonce-t-il.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*