La Crei ne lâche pas Madické, Samuel Sarr et Ousmane Ngom…

0 1

La Cour de répression et de l’enrichissement illicite (Crei) va bientôt reprendre du service. Dans sa livraison du jour, L’Observateur renseigne que le parquet spécial a diligenté toutes les enquêtes, avant de révéler pourquoi certains dossiers n’ont toujours pas été transmis à la commission d’instruction.

« Je ne peux entrer dans les détails des dossiers pendants (devant la justice), mais aucun dossier, à part ceux de Karim Wade, Aïda Ndiongue et Abdoulaye Baldé, n’a été transmis à la commission d’instruction. Pour les autres, comme Me Madické Niang, Samuel Sarr, Ousmane Ngom, les enquêtes préliminaires ont été bouclées », informe le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.