News Ticker

Guinée: marche de l’opposition malgré les assurances du pouvoir  Le n°1 de l’opposition prévient

Le chef de file de l’opposition guinéenne, Mamadou Cellou Dalein Diallo averti qu’au pouvoir, il va, en toute responsabilité, demander la révision des accords signés au nom de la Guinée et dans lesquels l’intérêt du peuple de Guinée n’est pas pris en compte.

Se prononçant sur l’accord-cadre de vingt (20) milliards de dollars américains signé au début de ce mois de Septembre par la Guinée et la Chine, sur une antenne locale, le président de l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée) a affiché un optimisme prudent.

Par ailleurs, le n°1 de l’opposition guinéenne s’est montré très critique à l’endroit de certaines conventions minières dont les bénéficiaires ne sont autres que le Président Alpha Condé, son fils Mohamed Alpha Condé et les membres de son gouvernement.

A propos de ces conventions « taillées sur mesure », Cellou Dalein a parlé de celle qui, selon lui, permet aujourd’hui à la Société Minière de Boké (SMB) de payer cinq dollars par tonne de Bauxite exportée là où la CBG (compagnie des Bauxites de Guinée) paye 15 dollars.

D’après Cellou Dalein Diallo, les Chinois et autres que l’on voit sur le terrain ne sont que les dirigeants de la SMB. Les propriétaires sont ceux qui sont actuellement au pouvoir. D’où leur silence face à la violation flagrante des droits légitimes des communautés riveraines, selon lui.

« Il ne s’agira pas de chasses aux sorcières mais simplement de révisions dans l’intérêt supérieur du peuple de Guinée », conclut chef de file de l’opposition guinéenne.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*