IRAN NDAO DÉRAPE ET PASSE A COTÉ DE LA PLAQUE




S’exprimant sur l’affaire du Oustaz Guèye de Ouakam accusé d’abus sexuels sur ses talibés, Iran Ndao a eu le mot de trop. C’est à peine qu’il disculpe le marabout « pédophile », allant jusqu’à accuser les victimes de « menteurs » et des lobbies de combattre les écoles coraniques. Non, Iran, vous vous trompez de cible.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*