Suppression Crei: Le refus d’Abdoul Mbaye




Abdoul Mbaye s’oppose à la suppression de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). La raison? Pour l’ancien premier ministre, la Crei doit continuer d’exister. Pour lui, l’inversion de la charge preuve n’est pas une violation du droit fondamental.

« Dans notre parti, nous considérons que la Crei se justifie et doit continuer d’exister. Ce que nous disons simplement en termes de réformes de la Crei, c’est qu’il faut qu’il existe un recours parce que l’homme se trompe, le juge peut se tromper. Donc, il ne faut pas jugement définitif parce que seul Dieu ne se trompe pas. Voilà pourquoi il faut prévoir un recours », déclare-t-il dans Le Quotidien. Le leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail constate que l’origine de l’argent du politicien est « très rarement licite ».

Toutefois, il reconnait la réforme de cette juridiction d’exception pour permettre à l’accusé de pouvoir  bénéficier d’un recours.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*