Oumane Sonko s’emporte contre les forces de l’ordre à Saint Louis




En tournée à Saint louis, le responsable du Pastef, s’est vu interdire l’accès à une salle de réunion et de tenue d’un point de presse. Sonko s’est dit harcelé et persécuté par les forces de l’ordre sans raison. Il affirme également que sa conférence publique qui se tenait au cercle messe des officiers a été interrompue par le commandement militaire, un peu plus tôt.

Le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle parle de harcèlement et met en garde: « Allez dire à Macky Sall d’arrêter ça. Il ne peut pas nous empêcher de parler ». Regardez cet extrait de 18 secondes dans lequel il s’énerve contre un officier de police !




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*