Après Aliou Sall, Bougazelli, Lat Diop dans la tourmente




Sale temps pour les apéristes de Guédiawaye. Après Aliou Sall accusé de corruption dans le scandale Petrotim, Bougazelli arreté et emprisonné pour une histoire de faux billets, c’est autour de Lat Diop d’être dans la tourmente.

Le responsable apériste,  qui avait ouvert un compte dans les livres de la Banque Atlantique est devenu persona non grata dans cette institution bancaire. Pour cause, le responsable apériste doit plus de 15 millions de francs à la banque qui lui a envoyé une mise en demeure pour rentrer dans ses fonds.

Et s’il ne s’acquitte de ses engagements, Lat Diop risque tout de même d’avoir maille à partir avec la justice, informe Les Echos.  Pire, l’ancien Directeur de la Coopération et des Financements extérieurs à la Direction Générale du Budget risque même de voir ses biens saisis.

Un délai d’environ 10 jours a été donné au responsable apériste au-delà duquel l’institution bancaire pourrait user d’autres voies de recours pour rentrer dans ses fonds.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*