Procédure de destitution de Donald Trump : les républicains attaquent un témoin clé lors d’auditions au Congrès




L’enquête se poursuit sur l’affaire ukrainienne, au cœur de la procédure de destitution de Donald Trump. Les républicains ont cherché, mardi 19 novembre, à discréditer un témoin clé de l’enquête, un officier américain né à Kiev (Ukraine) et conseiller à la Maison Blanche. Ce dernier avait alerté sa hiérarchie après avoir entendu le président demander à l’Ukraine d’enquêter sur l’un de ses rivaux, l’ancien vice-président démocrate Joe Biden.

Le lieutenant-colonel Alexander Vindman a témoigné publiquement au Congrès, à la veille de l’audition très attendue d’un proche de Donald Trump qui pourrait livrer des éléments décisifs pour l’enquête. Les élus républicains l’ont malmené à plusieurs reprises, mettant en cause sa loyauté envers le président et les Etats-Unis. Alexander Vindman, membre du Conseil de sécurité nationale à la Maison Blanche, a rétorqué n’avoir fait que son « devoir » en signalant un échange « inapproprié » entre Donald Trump et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, le 25 juillet.

Lors de cet appel, le président américain a demandé à son interlocuteur d’enquêter sur Joe Biden, bien placé pour l’affronter lors de la présidentielle de 2020. Depuis que cet échange a été rendu public, à la suite de l’intervention d’un lanceur d’alerte, les démocrates (…)




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*