Clap de fin entre Pape Diouf entre « Prince Arts »




Le divorce est consommé entre Pape Diouf et le Label de production « Prince Art » dirigé par  Ngoné Ndour. Selon L’Obs, les deux parties ont mis fin hier à leur compagnonnage fort de 16 ans . Le leader de la « génération consciente, qui a décidé de prendre son envol, s’est engagé avec la maison de disque Universal Afrique, indique le journal. Qui parle d’une «séparation dans la douleur. »

À l’origine d’une brouille

La tournée de Pape Diouf en Italie et en France, au mois de mai dernier. Retour sur les faits. Les responsables de Prince Art décident de reporter les dates en raison des nombreux concerts d’artistes sénégalais, notamment à Paris. D’abord, Viviane en décembre, ensuite le Collectif des rappeurs et Waly en avril, et dernièrement, en mai, Baba Maal. Prince Art craint le flop. Mais pour le chanteur, hors de question de surseoir à ses dates; le leader de la Génération consciente tient à faire le tour des salles parisiennes. Le clash est inévitable.

De retour à Dakar, Pape Diouf prend ses distances. Pour son concert « Ndeweneul », tenu le lendemain de la Korité, il choisit la 2STv et Facebook pour faire passer la pub. Sur les affiches du concert, Prince Art ne figure pas. Aussi, pour son concert au Cices, prévu le 22 juillet en collaboration avec le rappeur Dip Dounde Guiss, Pape Diouf zappe encore le label de Ngoné Ndour. Le logo de Prince Art ne figure sur aucune des affiches (voir photos).

L’idylle entre Pape Diouf et Prince Art remonte à 2001. Après un passage remarqué dans le mythique Lemzo Diamono (1995-1998), il rejoint la grande famille Ndour par l’entremise du guitariste Djimy Mbaye, ex-membre du Super Étoile de Youssou Ndour. La suite, on la connaît : avec la Génération Consciente, il devient le Prince du label. Et, pour certains, le plus à même de succéder au roi, Youssou Ndour.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*