La Quiétude




Le constat est quasi général sur toute l’étendue du territoire national. deFongolémi à Ourossogui, en passant par Ziguinchor, Saint-Louis, Thiès Diourbel, Vélingara, Tamba, Kaolack, Dakar, les automobilistes gênent le silence de concitoyens par des vacarmes intempestifs qu’ils produisent à travers leurs machines infernales, et cela sans retenue, surtout sans sanctions. Avec une inconscience qui dépasse les limites de l’entendement humain, ces hommes à bord de leurs machines, à toute heure, comme s’ils allaient en guerre, sèment le désarroi chez les honnêtes et paisibles citoyens. Faisant fi aux exigences de la vie moderne, ces démons mécaniques amènent l’effroi, l’angoisse dans les familles, perturbent le silence des gens, et surtout les malades, des convalescents et même de vieilles personnes. Il faut que cette situation de terreur cesse, que des contrôles soient faits, des sanctions durement prises contre ces fauteurs de trouble qui se croient intouchables et qui, en réalité, le sont au regard de l’impunité dont ils bénéficient. Trop c’est trop, et c’est grotesque et tragique pour la quiétude de citoyens qui ne demandent que la paix, le silence, l’amour, la compréhension. Nos services de sécurité et la conscience citoyenne, ne sauraient accepter des nuisances aussi gratuites, aussi mortelles. Pourquoi, devront nous accepter de vivre dans le bruit, dans la cacophonie, le désordre, l’insouciance, le désarroi, l’anarchie, l’indiscipline. La conscience citoyenne positive, dynamique est aussi s’est tapis dans le silence des âmes, mais aussi dans les machines, le bruit à apprivoiser. Gardons-nous de croire que le bruit banalisé et sacralisé, n’est pas un indice, un des obstacles majeurs de notre sous-développement. Il est même en réalité un indice de notre sous-développement. Ainsi, ayons la force, tous ensemble, de surprendre le bruit pour nous conformer à un idéal de paix, de respect, d’entente mutuelle, prélude à un développement harmonieux.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*