TAMXARIT 2019 Une traversée du désert pour ls Taxis clandos, les Taxis jaune et noir et Cars rapides




La fête de l’Achoura communément appelé Tamxarit est célébré ce lundi au Sénégal même si les Hi badous le célèbrent  ce Dimanche (Démocratie religieuse pour l’appeler ainsi), un état de fait que l’on pensait révolu mais comme il faut faire plaisir à toutes les Communautés oubliant Dieu le Miséricorde, mais force est de constater qu’il n’y pas de quoi se faire cailler le sang c’est devenu un rituel.

Toutefois, il devient utile même si la répétition est une vertu pédagogue de se pencher sur les conditions difficiles que vivent les citoyen sénégalais par le truchement de ces cadavres ambulants que sont les Taxis clandos, les Taxis jaune et noir, et les cars rapides même s’ils font l’affaire de ces premiers nommés tout comme ceux n charge de la régulation de la circulation.

Un embouteillage montre a été noté sur l’axe Dior- Sapeurs pompiers des Parcelles Assainies de 17 h 30 mn puisqu’il fallait montrer patte blanche au chargé de la Circulation pour pouvoir rallier le site des Sapeurs pompiers mais comme nos vaillants chauffards ont plus d’un tour dans leur sac, pour échapper à la glaive, le modus operandi était de passer par la route qui sépare l’unité 16 de celle de 19 et le tour était joué. Ceux qui tenté d’affronter  « le seigneur » de l’axe pour la circonstance ont vu la sentence s’abattre sur la tète de l’apprenti pardon du Chauffeur. Au moment où il est fait un tintamarre sur la sécurité routière. A 18 h 23 mn notre Agent de Circulation (faut l’appeler ainsi) disparait, il a peut être rejoint l’Axe du Centre Hyacinthe Tiandoum. Dans tous les cas ces actes contre nature sont à combattre par nos Autorités qui ne sont plutôt préoccupées que par Elections locales (comment faire pour les truquer), Pétrole et Gaz (Comment les offrir gracieusement à l’occident). L’on retiendra que les usagers sont restés pour les uns médusés pour les autres c’était la berlue.

A quand la fin de ces tracasseries ?

Osons poser cette question à no Gouvernants.

Il est  à rappeler que selon des experts en sécurité le Agents de la Circulation de la Route doivent monter en binôme et que tout conducteur qui se ferait arrêter par un Agent devrait refuser d’obtempérer pour éviter les cas de corruption.

Vrai ou faux demandons aux Autorités des forces de défense et de sécurité

Jacob BAMBA




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*