Etats-Unis : L’ex-directeur du FBI James Comey épinglé par un rapport




ENQUETE – L’ennemi juré de Donald Trump a fauté en conservant des notes manuscrites mais il n’a pas transmis d’information classifiée à la presse

Carton jaune pour James Comey. L’ex-directeur du FBI a violé les règles de la police fédérale américaine en conservant des comptes rendus de ses échanges avec Donald Trump, mais n’a pas transmis d’informations confidentielles à la presse, selon un rapport officiel publié jeudi.

James Comey, limogé en mai 2017 et qui s’est montré depuis très critique envers le président républicain, ne sera pas poursuivi en justice pour avoir enfreint les procédures. Il pourrait en revanche subir des sanctions administratives, selon un communiqué du ministère de la Justice. Donald Trump a crié victoire sur Twitter, estimant que Comey était « déshonoré et devrait avoir honte. »

Limogeage controversé

Entre janvier et avril 2017, le haut responsable avait pris des notes à l’issue de sept rencontres avec Donald Trump. Selon certains extraits, publiés dans la presse, le président lui avait demandé d’abandonner l’enquête contre l’un de ses conseillers mis en cause dans le cadre des investigations sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle de 2016.




Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*